Lampes en cristal de sel allumées

La lampe en cristal de sel de l’Himalaya : bienfaits, arnaque ou danger ?

La lampe en cristal de sel de l’Himalaya : bienfaits, arnaque ou danger ?

Parmi les incontournables des rayons non-alimentaires des boutiques bio, la lampe thérapeutique en cristal de sel de l’Himalaya, également appellée Lampe en Cristal de Sel Rose ou Lampe en Pierre de Sel occupe une place de choix.

Vous avez forcément déjà vu une de ces mystérieuses lampes !

Certains lui accordent des vertus bénéfiques pour la santé, voire miraculeuses. D’autres n’y voient qu’un objet esthétique dépouvru de propriétés quelconques. Enfin, certains considèrent qu’elles sont dangereuses pour la santé.

Quelle lampe en cristal de sel choisir ?

Si vous cherchez à acheter une lampe en sel, sautez directement au paragraphe Quelle lampe choisir !

Si vous cherchez à mieux connaître leurs propriétés, poursuivez la lecture de cet article…

Les effets RÉELS de la lampe en trois points

  1. La lampe n’est pas toxique
  2. Elle n’a aucune vertu miraculeuse magique
  3. Elle offre simplement une lumière chaleureuse et apaisante, mais c’est déjà pas mal !

Comment fonctionne une lampe en pierre de sel ?

Le fonctionnement de ces lampes reste obscur, même auprès des heureux détenteurs.

On trouve tout et n’importe quoi sur internet… Voici un best-of des témoignages, tiré de Doctissimo (et on ne se moque pas de la référence 🙂 )

SON POUVOIR SE TRANSMET ETEINTE

ou :

On m’a indiqué qu’elle devait rester allumer le plus longtemps possible et l’éteindre pour 24 heures une fois par mois.

ou encore :

Equilibrer l’atmosphère chargée en ions positifs

Mais, en se renseignant, on trouve tout de même une tendance : la lampe de sel libérerait des ions négatifs. Les ions négatifs neutraliseraient la pollution, les odeurs, la fumée et les contaminants trop présents dans notre vie moderne, qui causent fatigue, asthme, stress et santé fragile.

Les explications faussement scientifiques…

Autre perle relevée sur Doctissimo :

Le sel attire l’eau présente dans notre environnement (il est hygroscopique). En chauffant, le sodium (Na+) resterait sur la lampe de sel et le Cl- (chlore) se répand dans l’atmosphère. Voilà pour l’explication théorique.

Cette théorie amène plusieurs questions :

  • Comment le chlore peut-il se répandre dans l’atmosphère ?
  • Pourquoi ne reste-t-il pas attaché sur la lampe, comme le ferait une solution d’eau salée portée à ébullition ?
  • Pourquoi n’est-ce pas simplement de la vapeur d’eau qui s’échappe de la surface de la lampe ?
  • Où la lampe trouve-t-elle assez d’énergie pour casser le lien entre les atomes de Na et de Cl ?

Vous connaissez un objet qui relâche des ions négatifs ? Un vieux téléviseur cathodique. La petite décharge d’électricité statique que vous aviez en touchant le téléviseur une fois éteint… C’était ça ! Et cette électricité était bien le signe qu’envoyer des ions négatifs, cela consomme de l’énergie, bien plus qu’une ampoule basse consommation…

Augmenter le nombre d’ions négatifs est-il bon pour la santé ?

Pour combattre l’asthme

D’autres méthodes que la lampe de cristal de sel de l’Himalaya ont été testées pour étudier les effets de la diffusion d’ions négatifs, notamment pour combattre l’asthme. Pour l’instant, les résultats n’ont pas mis en évidence une efficacité supérieure au placebo.

Contre la dépression saisonnière

En revanche, en très forte concentration (supérieure à ce que pourrait créer la lampe ou ce que fait réellement un écran d’ordinateur), cela peut améliorer le moral et les dépressions saisonnières.

C’est une étude publiée dans The American Journal of Psychiatry en 2006. La conclusion : pour traiter la dépression saisonnière,  la simulation d’aube et la forte ionisation peuvent être des alternatives à la lumière blanche.

L’oxygène qui vient d’une machine à des fins d’une expérience et une lampe ce n’est pas la même chose…

Elle enlève quand même les impuretés ?

Dans les témoignages, on peut en effet souvent lire que la lampe en cristal de sel absorbe les poussières et les odeurs. Ce qui semble cohérent avec le caractère hygroscopique du sel et ne nécessite pas d’énergie !
La lampe de l’Himalaya contribuerait ainsi à purifier l’humidité de la pièce, en attirait les molécules d’eau, en conservant la poussière et en relâchant l’eau par évaporation. C’est fort probable (et cela veut dire que la lampe attire la poussière et donc qu’il faut la nettoyer régulièrement). Un bon point de marqué pour la lampe !

Et les mineurs de sels alors ?

Les partisans de la thérapie par le cristal de sel prétendent que l’asthme est beaucuop plus faible chez les mineurs de sel. La thérapie par séjour dans une mine de sel était en vogue au début du XXe siècle, on trouve encore de nos jours des sanatoriums près des mines de sel. Une lampe peut-être apporter le même bénéfice qu’une mine entière ?

Où est le vrai, où est le faux ?

Jusqu’à présent, il n’y a aucune preuve :

  • que la lampe arrive à émettre des ions négatifs
  • qu’augmenter la quantité d’ions négative ait un quelconque impact sur la santé

Les lampes de sel, un danger ?

Le cristal de sel a cette jolie couleur rose à cause de l’oxyde de fer qu’il contient. Est-ce que cela suffit à en faire un danger ? Pas encore.

La lampe de sel est-elle yang ?

J’ai même lu sur un site que je ne nommerai pas ce témoignage, que je trouve touchant de naïveté :

La lampe est extrêmement yang, ce qui justifie parfaitement sa capacité à neutraliser les rayons très très yin émis par les appareils électriques modernes.

Ne croyant ni au yin ni au yang pour les lampes, je trouve cet effet relativement inoffensif !

Elle peut relâcher des produits très toxiques

En revanche, si l’on croit à la théorie de la diffusion des ions, des dangers sont bien réels… Avec du sel (NaCl) et de l’eau (H2O), Nous avons à notre disposition des atomes Na, Cl, O et H… Avec cela, on peut fabriquer :

  • Le gaz neutre Chlornie (Cl2) est vert, suffuquant et très toxique. En voir apparaître  serait une bonne indication que la lampe fonctionne
  • Du NaOH, de la soude caustique, hautement combustible

Eh, oui, comme en TP de chimie : séparer le Na du Cl est possible avec assez d’énergie, mais cela devient vite dangereux !

Le fait qu’aucun gaz mortel ne s’échappe ou qu’aucune lampe n’explose indique bien que l’énergie apportée est trop faible pour modifier qu’une quelconque façon la relation…

Les lampes de sel qui coulent et qui pleurent

Une petite flaque sous la lampe, cela peut arriver. N’y voyez aucun signe mystique, aucune vierge qui pleure… Il s’agit tout simplement… de condensation ! Exactement la même que celle sur les vitres lorsque l’on fait cuire des légumes à la vapeur.

Pour éviter cela, il suffit de réduire l’humidité ambiante et d’essuyer la lampe avec un chiffon. Eh oui, le sel ça peut se dissoudre dans l’eau 😀
La lampe s’accommode mal des atmosphères humides : ne la placez pas dans la salle de bain !

Attention à la consommation de sel de l’Himalaya

Le sel de l’Himalaya comme sel de table, ne contient ni fluor, ni iode. C’est grâce au fluor qu’on a des os et des dents corrects, et grâce à l’iode qu’on a réussi à éliminer le goitre ou le crétinisme. Si, c’est sérieux.

Et puis, notre consommation de sel n’est-elle déjà pas trop élevée ? Les apports en minéraux du sel de l’Himalaya viennent donc avec beaucoup d’effets néfastes : autant prendre des compléments directement, on évite de se rajouter du sel (même si il est joli).

Ne léchez donc pas votre lampe 🙂

Charlatanisme : que dit la loi ?

Curieusement, on trouve une mention des lampes de sel au Journal Officiel !

Je vous mentionne direcement la décision de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé :

thérapie (…) action curative (…) fatigue (…) insomnie […] la publicité sous quelque forme que ce soit, en faveur des lampes en cristal de sel, de la montre magnétique, du bracelet bio magnétique, du bracelet en cuivre et de bijoux en ambre reprenant les termes visés ci-dessus, est interdite.

Il est donc interdit de prétendre que les lampes en cristal de sel ont un quelconque usage thérapeutique, ou contribuent à lutter contre la fatigue ou les insomnies.
Tous les revendeurs qui vous annonces des vertus miracles sont hors-la-loi, et sont soit des naïfs, soit des charlatans (de la à dire que c’est le cas des vendeurs en boutique bio, je ne m’y avancerai pas…).

Les lampes de sel viennent-elles réellement de l’Himalaya ? Comment sont-elles produites ?

On a tous des fantasmes lorsqu’on entend parler de sel de l’Himalaya… On s’imagine une mine en altitude, des tibétains qui cherchent patiemment à ramener le meilleur morceau de cristal…

Les mines de sel de l’Himalaya sont au Pakistan

Eh oui, c’est tout à l’ouest de l’Himalaya, au Pakistan, qu’est extrait le sel qui forme ces lampes. Les mines, situées à Khewra, à 200km d’Islamabad, sont également une attraction touristique.

Les mines sont devenues une attraction touristique (250 000 visiteurs par an !), avec plus de 40 km de tunnels et un centre de soins.

(aparté : si vous aimez le tourisme minier, plus proche de chez nous, vous pouvez également visiter les Mines de Sel de Wielicka en Pologne)

Cet article du DailyMail vous permet de faire une visite virtuelle de la mine de Khewra… L’éclairage donne un côté vraiment sublime, et on trouve même une magnifique mosquée construite en cristaux de sel.

Les aspects sociaux et développement durable des lampes en cristal de sel

Comme on peut malheureusement s’y attendre, on sait  que la vie d’un mineur est difficile, la vie d’un mineur pakistanais l’est tout autant… Ce Working Paper (pdf) vous donnera un aperçu de la situation sociale : travail des enfants, absence d’équipements de sécurité, cycle d’endettement organisé par les propriétaires de la mine, paiement à la pièce…

Les bienfaits esthétiques

Après ce tour très complet, qu’est ce qui nous reste ?

Une lampe originale, qui produit une douce lumière chaude, réconfortante pour certains, qui créé une ambiance dans une pièce.
Et si on se sent bien avec, n’est-ce pas le principal ? Que ça soit un placebo ou pas, ça reste une lampe douce, apaisante…

C’est en revanche une charlatanerie de lui invoquer des bienfaits non prouvés pour la santé, c’est comme ça !

Quelle lampe en pierre de sel choisir ?

Voici une sélection de lampes qui :

  • qui ont une alimentation électrique aux normes françaises (certains ont eu des surprises avec une prise anglaise)
  • sont emballées correctement, très très correctement, voire même excessivement afin qu’elle arrive en bon état

1. Vous cherchez la meilleure lampe traditionnelle

Cette lampe est une des plus populaires, et à raison ! De taille moyenne (28 cm de haut environ), elle est fournie avec 2 ampoules et un certificat d’authenticité qui atteste qu’elle vient bien d’une mine de l’Himalaya. Elle fait un excellent cadeau grâce à son emballage cadeau soigné (jolie boîte qui protège bien la pierre).

Et surtout, elle dispose d’un variateur d’intensité tactile, ce qui est assez rare pour ces produits, tout en étant dans la même gamme de prix que les autres.

Allez voir les photos et vidéos de déballage (unboxing) de la lampe, vous aurez une idée bien plus précise de ce que vous allez recevoir !

  • Cordon d’alimentation : 2 mètres
  • Variateur d’intensité certifié FCC
  • 1 ampoule de 15 Watt fournie + 1 ampoule de rechange ajoutée au colis
  • Mode d’emploi en français
  • 28 cm de haut environ
  • 4,5 kg environ
  • Garantie 2 ans

2. Vous cherchez une lampe originale

Alors il vous faut absolument aller voir ma sélection des 7 plus magnifiques lampes créées à partir de cristal de sel, notamment ce très joli modèle.

Aller sur la page :http://hannibalfrugal.com/7-lampes-cristal-sel-magnifiques-originales/


Alors, pour un cadeau, pour vous faire plaisir ou pour créer une ambiance apaisante dans votre chambre, quelle lampe allez-vous choisir ?

4 commentaires

  1. Merci pour ce complet dossier je viens d en recevoir une en cadeau et un légers doute planait dans ma tête à son sujet … surtout que à moi on m a dit Qu elle protaigeait des « mauvaises personnes » et que si elle venait à s éteindre seule j étais en présence de celle ci ça fait flipper 😅heureusement la lampe est restée allumer en présence de mon homme ! Sinon divorce assuré 🙈 . Donc grâce à cet article je suis bien informée tout est claire pour moi . Cela dit l esthétisme est jolie et sa lumière douce me plait beaucoup 👍🏼


  2. Article instructif et agréable à lire, merci.
    J’ai une lampe de sel qui semble-t-il a pris trop l’humidité, maintenant elle s’effrite au niveau d’une fissure qui devait être présente dans le cristal. Pratique si pénurie de sel à la maison (lol) m’enfin.. que va-t-il me rester..
    Les lumiéres chaleureuses de ces lampes sont très agréables, mais si les conditions de productions et de transports sont désastreuses, ce n’est plus très « bio ». Celles venduent dans le circuit bio bénéficient-elle d’un label?

    1. Bonjour,
      C’est une très bonne question en effet… Les lampes vendues chez Nature et Découvertes viennent de Pologne, je leur demanderai à l’occasion si l’origine européenne permet une traçabilité des aspects sociaux ! Cela pourrait d’ailleurs faire l’objet d’un prochain article : lampe de sel himalayenne contre lampe de sel polonaise, merci pour l’idée 🙂

      Quant à votre lampe fendue, j’en suis désolé… De nombreux fabricants « recyclent » les cristaux brisés pour faire des plus petits objets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *