Six lampes en pierre de sel allumées

La lampe en cristal de sel de l’Himalaya : vérités, mensonges, dangers et charlatanisme

La lampe en cristal de sel de l’Himalaya : vérités, mensonges, dangers et charlatanisme

La lampe de cristal de sel (aussi appellée lampe en pierre de sel rose) est un standard de toute boutique bio, centre de méditation, décoration feng shui…

Auprès des adeptes, elle est parée de multiples vertus, dont beaucoup ne résistent pas à l’examen scientifique.

Je vous propose de faire le point entre ce qui est vrai, ce qui est faux, et ce qu’il faut savoir sur la lampe en cristal de sel !

Aparté: si vous cherchez à acheter une lampe en cristal de sel, rendez-vous directement au paragraphe Quelle lampe choisir ?

Les lampes de sel : les mensonges

En parcourant les forums, on trouve tout et n’importe quoi sur ces lampes.
Sans même aller dans le délire de la lithothérapie, voici un petit florilège :

  • Son pouvoir se transmet éteinte
  • On m’a indiqué qu’elle devait rester allumer le plus longtemps possible et l’éteindre pour 24 heures une fois par mois.
  • Elle équilibre l’atmosphère en ions négatifs
  • Elle est très yang, ce qui permet de neutraliser les rayons yin émis par les appareils électriques et les écrans

Les histoires d’ions : pour en finir une fois pour toutes

La lampe de sel libérerait des ions négatifs. Les ions négatifs neutraliseraient la pollution, les odeurs, la fumée et les contaminants trop présents dans notre vie moderne, qui causent fatigue, asthme, stress et santé fragile.

L’explication, tout droit trouvé dans un forum doctissimo, serait la suivante :

Le sel attire l’eau présente dans notre environnement (il est hygroscopique). En chauffant, le sodium (Na+) resterait sur la lampe de sel et le Cl- (chlore) se répand dans l’atmosphère. Voilà pour l’explication théorique.

Je me demande pourquoi rejeter du chlore dans l’air que l’on respire serait une bonne idée mais passons…

Cela pose quand même quelques questions :

  • Comment le chlore peut-il se répandre dans l’atmosphère ?
  • Pourquoi ne reste-t-il pas attaché sur la lampe, comme le ferait une solution d’eau salée portée à ébullition ?
  • Où la lampe trouve-t-elle assez d’énergie pour casser le lien entre les atomes de Na et de Cl ?

Vous connaissez un objet qui relâche des ions négatifs ? Un vieux téléviseur cathodique. La petite décharge d’électricité statique que vous aviez en touchant le téléviseur une fois éteint… C’était ça ! Et cette électricité était bien le signe qu’envoyer des ions négatifs, cela consomme de l’énergie, bien plus qu’une ampoule basse consommation…

Elle peut relâcher des produits toxiques

En revanche, si l’on croit à la théorie de la diffusion des ions, des dangers sont bien réels… Avec du sel (NaCl) et de l’eau (H2O), Nous avons à notre disposition des atomes Na, Cl, O et H… Avec cela, on peut fabriquer :

  • Le gaz neutre Chlornie (Cl2) est vert, suffoquant et très toxique. Si vous n’en voyez pas, c’est que votre lampe ne casse pas la relation NaCl. Et tant mieux !
  • Du NaOH, de la soude caustique, hautement combustible. Idem, si votre lampe ne produit pas un flaque de soude caustique, c’est qu’elle n’a pas de propriétés ionisante…

Eh, oui, comme en TP de chimie : séparer le Na du Cl est possible avec assez d’énergie, mais cela devient vite dangereux !
L’énergie apportée par une ampoule est bien trop faible pour modifier qu’une quelconque façon la relation chimique qui relie le Na et le Cl.

Et heureusement. Sinon, vous auriez une lampe au beau milieu d’un nuage toxique, les pieds dans une flaque de soude caustique.

Elle pleure quand elle est malheureuse

Si, si, certains le croient.
Une petite flaque sous la lampe, cela peut arriver. N’y voyez aucun signe mystique, aucune vierge qui pleure… Il s’agit tout simplement… de condensation ! Exactement la même que celle sur les vitres lorsque l’on fait cuire des légumes à la vapeur.
Pour éviter cela, il suffit de réduire l’humidité ambiante et d’essuyer la lampe avec un chiffon. Eh oui, le sel ça peut se dissoudre dans l’eau !
La lampe s’accommode mal des atmosphères humides : ne la placez pas dans la salle de bain !

J’ai traité en profondeur le sujet des lampes en cristal de sel qui coulent dans un article précédent si cela vous concerne.

Le sel de l’Himalaya est toxique

Le sel de l’Himalaya (destiné à la consommation) est à la mode. On le trouve (cher) dans les supermarchés. Est-il toxique ? Il contient moins d’iode que le sel de mer, et davantage de minéraux, c’est vrai. Mais quels sont ces minéraux ? Et apportent-ils quelque chose ? La réponse et non !

Nous avons déjà assez de Brome, Phosphore, Bore, Zinc dans notre alimentation, et certains de ces métaux sont toxiques à haute dose !

N’abusez pas du Sel de l’Himalaya, il peut remplacer le sel de mer dans un plat mais n’en faites pas votre sel de tous les jours. Cherchez plutôt à réduire votre consommation de sel.

En résumé, sus aux mensonges !

  • Elle n’a pas assez d’énergie pour modifier les ions de l’atmosphère
  • Elle ne relâche aucun produit toxique, seule la consommation de sel à haute dose est toxique
  • Elle est parfois humide car le sel absorbe l’humidité

Les lampes de sel : les vérités

Il faut mettre une ampoule dedans

Je le précise au cas où certains s’imaginent que c’est un objet magique qui brille tout seul…

Ce n’est qu’un abat-jour en cristal plus ou moins translucide 🙂

Elle enlève les impuretés

Dans les témoignages, on peut en effet souvent lire que la lampe en cristal de sel absorbe les poussières et les odeurs. Le sel est hygroscopique : il attire l’eau.
La lampe de l’Himalaya contribue ainsi à purifier l’humidité de la pièce, en attirait les molécules d’eau, en conservant la poussière et en relâchant l’eau par évaporation. C’est fort probable (et cela veut dire que la lampe attire la poussière et donc qu’il faut la nettoyer régulièrement (voir mon article sur l’entretien des lampes à sel.

Le fait de stocker la poussière n’est donc pas magique : un gros bloc de sel a le même effet car il attire l’humidité. Mais la lampe est plus jolie 🙂

Le sel de l’Himalaya ne contient pas d’iode

C’est vrai. Contrairement au sel de table (ou sel de mer), le sel rose de l’Himalaya ne contient ni fluor, ni iode.

Nous consommons trop de sel en général, et si cela peut être une bonne idée de réduire le sodium, il paraît inopportun de lutter contre le fluor et l’iode.

C’est grâce au fluor qu’on a des os et des dents corrects, et grâce à l’iode qu’on a réussi à éliminer le goitre ou le crétinisme. Si, c’est sérieux.

Faut-il remplacer le sel de mer par du sel de l’Himalaya ? Non, car le sel de l’Himalaya vient avec d’autres éléments néfastes (Chlore). Autant éviter de saler ses plats.
Et de lécher sa lampe tant qu’on y est 🙂

Sa lumière est chaude et réconfortante

C’est vrai. Là, c’est uniquement un ressenti personnel,n’y voyez aucune volonté de chromothérapie e ma part !

En résumé, ce qui est vrai :

  • En attirant l’eau, elle attire aussi la poussière
  • Consommer du sel de l’Himalaya au quotidien n’est pas une bonne idée
  • Beaucoup trouvent que la lumière produite est jolie

Les lampes de sel : on ne sait pas trop

La lampe à cristal de sel contre la dépression saisonnière

Oui, grâce à la lumière.

La lumière régule l’humeur et le système immunitaire.
En hiver, notre corps souhaite hiberner : baisse d’énergie et de motivation, besoin excessif de sommeil, attirance pour les produits sucrés…
C’est le “trouble de l’humeur saisonnier”, mis en évidence en 1982 par des chercheurs du National Institute of Mental Health (États-Unis).

Mais les ions n’y sont pour rien.

C’est une étude publiée dans The American Journal of Psychiatry en 2006. La conclusion : pour traiter la dépression saisonnière, la simulation d’aube et la forte ionisation peuvent être des alternatives à la lumière blanche.
En revanche, en très forte concentration (supérieure à ce que pourrait créer la lampe ou ce que fait réellement un écran d’ordinateur), cela peut améliorer le moral et les dépressions saisonnières.

L’oxygène qui vient d’une machine à des fins d’une expérience et une lampe ce n’est pas la même chose !

La lampe à cristal de sel contre l’asthme

Les partisans de la thérapie par le cristal de sel prétendent que l’asthme est beaucoup plus faible chez les mineurs de sel. La thérapie par séjour dans une mine de sel était en vogue au début du XXe siècle, on trouve encore de nos jours des sanatoriums près des mines de sel. Une lampe peut-être apporter le même bénéfice qu’une mine entière ? Je ne pense pas.

En résumé, ce que l’on ne sait pas trop:

  • Ses effets positifs contre la dépression et l’asthme sont supposés, mais pas prouvés

Mon avis sur la lampe en cristal de sel

Attention aux charlatans !

Le charlatanisme est puni en France, ceux qui attribue des propriétés à la lampe sont des charlatans. C’est l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé qui le dit :

thérapie (…) action curative (…) fatigue (…) insomnie […] la publicité sous quelque forme que ce soit, en faveur des lampes en cristal de sel, de la montre magnétique, du bracelet bio magnétique, du bracelet en cuivre et de bijoux en ambre reprenant les termes visés ci-dessus, est interdite.

Il est donc interdit de prétendre que les lampes en cristal de sel ont un quelconque usage thérapeutique, ou contribuent à lutter contre la fatigue ou les insomnies.

Tous les revendeurs qui vous annonces des vertus miracles sont hors-la-loi, et sont soit des naïfs, soit des charlatans (de la à dire que c’est le cas des vendeurs en boutique bio, je ne m’y avancerai pas…).

C’est le principal danger des lampes à sel : perdre petit à petit toute rationalité et se laisser emporter par la lithothérapie ou toute autre pseudo-science.

C’est un bel objet

Une lampe originale, qui produit une douce lumière chaude, réconfortante pour certains, qui créé une ambiance dans une pièce.
Et si on se sent bien avec, n’est-ce pas le principal ? Que ça soit un placebo ou pas, ça reste une lampe douce, apaisante…

C’est en revanche une charlatanerie de lui invoquer des bienfaits non prouvés pour la santé, n’en déplaise aux vendeurs de boutique et aux lithothérapeutes.

Pour finir, je vous propose de parcourir les questions fréquentes sur cet objet, qui n’avaient ni leur place dans les mensonges, ni dans le vérités.

Questions diverses sur les lampes en cristal de sel

Les lampes de sel viennent-elles réellement de l’Himalaya ? Comment sont-elles produites ?

On a tous des fantasmes lorsqu’on entend parler de sel de l’Himalaya… On s’imagine une mine en altitude, des tibétains qui cherchent patiemment à ramener le meilleur morceau de cristal…

Les mines de sel de l’Himalaya sont au Pakistan

Eh oui, c’est tout à l’ouest de l’Himalaya, au Pakistan, qu’est extrait le sel qui forme ces lampes. Les mines, situées à Khewra, à 200km d’Islamabad, sont également une attraction touristique.

Plan de la Mine de Sel de Khewra>

Les mines sont devenues une attraction touristique (250 000 visiteurs par an !), avec plus de 40 km de tunnels et un centre de soins.

(aparté : si vous aimez le tourisme minier, plus proche de chez nous, vous pouvez également visiter les Mines de Sel de Wielicka en Pologne)

Cet article du DailyMail vous permet de faire une visite virtuelle de la mine de Khewra… L’éclairage donne un côté vraiment sublime, et on trouve même une magnifique mosquée construite en cristaux de sel.

Les aspects sociaux et développement durable des lampes en cristal de sel

Comme on peut malheureusement s’y attendre, on sait que la vie d’un mineur est difficile et pas sans danger, et la vie d’un mineur pakistanais l’est tout autant… Ce Working Paper (pdf) vous donnera un aperçu de la situation sociale : travail des enfants, absence d’équipements de sécurité, cycle d’endettement organisé par les propriétaires de la mine, paiement à la pièce…

Quelle lampe en pierre de sel choisir ?

Voici une sélection de lampes qui :

  • qui ont une alimentation électrique aux normes françaises (certains ont eu des surprises avec une prise anglaise)
  • sont emballées correctement, très très correctement, voire même excessivement afin qu’elle arrive en bon état
Une lampe traditionnelle de bonne qualitéDes lampes plus originalesUne lampe en sélénium blanc
Cette lampe est une des plus populaires, et à raison ! De taille moyenne (28 cm de haut environ), elle est fournie avec 2 ampoules et un certificat d’authenticité qui atteste qu’elle vient bien d’une mine de l’Himalaya. Elle fait un excellent cadeau grâce à son emballage cadeau soigné (jolie boîte qui protège bien la pierre).

Et surtout, elle dispose d’un variateur d’intensité tactile, ce qui est assez rare pour ces produits, tout en étant dans la même gamme de prix que les autres.

Allez voir les photos et vidéos de déballage (unboxing) de la lampe, vous aurez une idée bien plus précise de ce que vous allez recevoir !

  • Cordon d’alimentation : 2 mètres
  • Variateur d’intensité certifié FCC
  • 1 ampoule de 15 Watt fournie + 1 ampoule de rechange ajoutée au colis
  • Mode d’emploi en français
  • 28 cm de haut environ
  • 4,5 kg environ
  • Garantie 2 ans
Pour une lampe plus originale, il vous faut absolument aller voir ma sélection des 7 plus magnifiques lampes créées à partir de cristal de sel, notamment ce très joli modèle.
Cliquez sur : http://hannibalfrugal.com/7-lampes-cristal-sel-magnifiques-originales/
Prix: Rupture de stock
Connaissez-vous la différence entre une lampe en cristal de sel et une lampe en sélénium ?
Rendez-vous sur cet article !

Merci d’avoir lu jusqu’au bout, j’attends vos commentaires avec impatience !

Hannibal

7 commentaires

  1. Merci pour ce complet dossier je viens d en recevoir une en cadeau et un légers doute planait dans ma tête à son sujet … surtout que à moi on m a dit Qu elle protaigeait des « mauvaises personnes » et que si elle venait à s éteindre seule j étais en présence de celle ci ça fait flipper 😅heureusement la lampe est restée allumer en présence de mon homme ! Sinon divorce assuré 🙈 . Donc grâce à cet article je suis bien informée tout est claire pour moi . Cela dit l esthétisme est jolie et sa lumière douce me plait beaucoup 👍🏼


  2. Article instructif et agréable à lire, merci.
    J’ai une lampe de sel qui semble-t-il a pris trop l’humidité, maintenant elle s’effrite au niveau d’une fissure qui devait être présente dans le cristal. Pratique si pénurie de sel à la maison (lol) m’enfin.. que va-t-il me rester..
    Les lumiéres chaleureuses de ces lampes sont très agréables, mais si les conditions de productions et de transports sont désastreuses, ce n’est plus très « bio ». Celles venduent dans le circuit bio bénéficient-elle d’un label?

    1. Bonjour,
      C’est une très bonne question en effet… Les lampes vendues chez Nature et Découvertes viennent de Pologne, je leur demanderai à l’occasion si l’origine européenne permet une traçabilité des aspects sociaux ! Cela pourrait d’ailleurs faire l’objet d’un prochain article : lampe de sel himalayenne contre lampe de sel polonaise, merci pour l’idée 🙂

      Quant à votre lampe fendue, j’en suis désolé… De nombreux fabricants « recyclent » les cristaux brisés pour faire des plus petits objets.

  3. Je suis curieuse, donc j’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos commentaires, j’en ai une et j’apprécie sa couleur
    m’apporte t’elle des bienfaits ?? je ne sais pas mais
    je l’aime bien

    1. Author

      C’est exactement mon propos : une lampe en cristal de sel n’est pas magique, il ne faut pas lui demander des choses extraordinaires.

      C’est simplement un bel objet qui créé une atmosphère agréable, surtout en hiver quand on a besoin de couleurs chaudes. Et les effets positifs de la lumière sur le moral sont amplement documentés !
      Bonne journée
      Hannibal

  4. Bonsoir
    On m ‘ a demandé ce que je voulais pour mon anniversaire , j ‘ai dit une lampe de sel !! Maintenant j hésite , mais je suis prête à tenter juste pour le décor .En tout cas , merci pour l analyse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *