Lampe en cristal de sel qui coule

Lampe de cristal de sel qui coule : que faire ?

Lampe de cristal de sel qui coule : que faire ?

Parfois, votre lampe en cristaux de sel pleure, coule, bave, fuit

Appelez cela comme vous voulez, le symptôme est le même : elle suinte, de l’eau s’écoule et forme une petite flaque sous la lampe à sel.

La lampe en sel est-elle en train de se dissoudre ?
Va-t-elle recréér la mer morte sur votre table basse ?

La réponse en questions !

Pourquoi ma lampe à sel coule ?

Elle coule parce que le sel est hygroscopique. Autrement dit, il attire l’humidité présente dans l’atmosphère. C’est la raison pour laquelle il faut le conserver dans un bocal hermétique et au sec.

Dans les salières, on place parfois des grains de riz pour la même raison !

Ce n’est pas un défaut de conception, au contraire ! Cet effet contribue au supposé effet détox de la lampe : en absorbant l’humidité, elle absorbe aussi toutes les particules toxiques contenues dans les gouttelettes d’eau, ce qui purifie l’atmosphère.

J’ai déjà donné mon avis sur ce sujet dans un autre message, concentrons-nous ici sur les aspects pratiques. Que faire quand la lampe coule ?

Que faire lorsque la lampe est humide ?

Si l’humidité vous évoque un court-circuit, vous avez un bon réflexe. Mais l’allumer ne présente aucun risque si les éléments électriques ne sont pas humides, or, l’humidité est en général à l’extérieur de la lampe et non à l’intérieur.

Une fois allumée, la chaleur dégagée par l’ampoule asséchera l’air autour de la lampe, ce qui lui permettra de sécher.

Certaines personnes placent leur lampe quelques minutes dans un four à peine chaud pour les réchauffer.

Que faire pour éviter qu’elle suinte ?

Il ne faut jamais les tremper, ni les laisser à l’extérieur (oui, cela fait un peu Gremlins dit comme ça !). Et il est mieux d’éviter une pièce humide : sa place est plutôt dans la chambre que dans la salle de bain.

Vous pouvez la laisser au soleil ou derrière une fenêtre sans risques. Seule l’humidité est dangereuse. L’humidité dépend de la pièce, mais aussi de la saison et de la météo.

Une pièce qui n’est pas humide normalement peut accumuler de la condensation sur les vitres en hiver : le rebord de la fenêtre sera alors un très mauvais endroit pour placer la lampe. Pendant ces périodes de l’année, pensez à la placer à un autre endroit de la pièce ou dans une autre pièce.

Vous pouvez aussi placer une ampoule plus forte dans la lampe pour générer plus de chaleur et la garder sèche. Les plus petites lampes à sel sont vendues avec une ampoule de 7W. Vous pouvez sans problème passer à 15W, voire plus si vous avez un modèle plutôt grand (5 kg).

Comment nettoyer une lampe à sel ? L’entretien

La lampe attire l’humidité et les particules nocives ou poussiéreuses qui viennent avec. Il est normal qu’elle paraisse un peu terne au bout d’un moment. Aucun souci à se faire, c’est signe d’un bon fonctionnement !

Reste la question de l’entretien. Après l’avoir débranchée, vous pouvez l’essuyer délicatement avec un chiffon légèrement humide. Que signifie légèrement humide ? C’est simple : tordez et essorez le chiffon jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau qui sorte. Il sera alors humide, mais pas trop !

Essuyez ensuite délicatement chacune des faces de la lampe, et retirez les éventuelles zones humides avec un chiffon sec.

Rebranchez la lampe et elle finira d’évacuer les éventuels résidus humides.

Certaines personnes enlèvent la poussière de leur lampe avec un sèche-cheveux, ce qui permet aussi d’éviter qu’elles ne s’humidifient.

Oh, cela semble une évidence, mais on ne sait jamais… Jamais de savon. Jamais.

Doit-on purifier une lampe de cristal de sel ?

Que les choses soient claires : comme je l’ai dit dans l’article sur les bienfaits des lampes en cristal de sel, je ne crois pas à la lithothérapie (pouvoir des pierres) et je me contente de profiter des lampes en sel comme de simple lampes esthétiques.

[amazon_link asins=’2367360057′ template=’ProductAd’ store=’hannibal-21′ marketplace=’FR’ link_id=’68650c7e-7556-11e8-b289-d17ce34809d9′] Par conséquent, la notion de « purification » n’existe pas pour moi ! La lampe est un objet doté de propriétés physiques et chimiques, mais certainement pas mystiques. Vous pouvez la tremper dans du sel ou vous inspirer de rituels trouvés dans un ouvrage de magie tel que celui-ci si cela vous fait plaisir 🙂

Tant que vous n’arrosez pas votre lampe ça va !

Que faire quand on ne l’utilise pas pendant une longue période pour éviter qu’elle ne coule ?

Si vous la stockez pendant une longue période, recouvrez-la d’un sac en plastique pour éviter l’humidité, ajoutez du riz ou du dessicant (Silica Gel).

Enfin, protégez votre table avec une nappe ou une serviette en papier afin d’éviter d’éventuels dégâts dus au sel si elle se met à couler pendant votre absence.

En conclusion…

La lampe en cristal de sel est un bel objet, mais elle a besoin de maintenance. C’est aussi ce qui fait son caractère presque vivant.

Si vous appréciez l’objet de décoration et le caractère minéral, vous pouvez aussi vous tourner vers une lampe en sélénite, qui ne coule pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *