Vie frugale, écologique et économique

Les anti-moustiques naturels : sur le corps, à la maison, à l’extérieur

Un pique nique dans le jardin...

Rapide, écolo, et surtout efficace : voilà ce qu’on attend d’un anti-moustique 100% naturel.

Je ne vous fais pas une longue intro, je sais très bien pourquoi vous êtes là : comment faire fuir les moustiques… notamment le moustique tigre si vous êtes dans une région infestée…

… mais de façon toujours naturelle : dans cette liste, pas de diffuseur Raid anti-moustiques qui vous intoxiquera au DEET pendant la nuit, pas d’insecticides chimiques.

Passons directement à ces remèdes anti-moustiques naturels fait maison !

Contre les moustiques à la maison

Pour lutter contre les moustiques à la maison, on jouera sur les odeurs : elles doivent être assez fortes pour les repousser, mais agréables pour les humains.

Bien entendu, rien ne vous empêche, si vous dormez la fenêtre ouverte l’été, de cumuler les parades dans votre chambre !

La citronnelle

C’est l’anti-moustiques naturel le plus connu : son odeur est très désagréable pour les moustiques qui préfèrent fuir. On peut l’utiliser en huile essentielle, mais c’est non recommandé pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans. À éviter avec les bébés !

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/07/2021 10:00

Le basilic

Associé incontournable de la tout aussi incontournable tomate-mozzarella, le basilic peut repousser les moustiques. Il se place sur la table ou près des fenêtres par lesquelles peuvent entrer les moustiques.

Le géranium peut aussi convenir, mais il faut un sacré massif pour réellement éloigner les moustiques.

Le clou de girofle

Le combo « Orange percée de clous de girofle » est un standard de l’iconographie de Noël, mais c’est aussi un répulsif naturel à moustiques et mouches, qui détestent l’odeur du clou de girofle. Il suffit donc de couper un citron en deux et de piquer chaque hémisphère d’une dizaine de clous de girofle. Placez chaque demi-citron dans une coupelle et placez-là près des fenêtres. L’odeur formera une barrière pour les insectes.

Vous pouvez aussi utiliser de l’huile essentielle de clou de girofle.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/07/2021 10:00

Le vinaigre

Enfin, solution qui incommode à la fois les humains et les moustiques : le vinaigre. Les moustiques sont en effet très sensibles aux odeurs, et le vinaigre a une odeur caractéristique qui leur déplaira fortement !

Vinaigre blanc ou vinaigre de cuisine, peu importe (le blanc est moins cher). Choisissez un récipient large afin de bien diffuser son odeur : une assiette creuse plutôt qu’un verre par exemple. L’avantage, c’est que vous pourrez ensuite l’utiliser pour faire partir le calcaire d’une bouilloire, d’un robinet, ou l’incorporer dans votre lessive maison pour adoucir le linge.

Puisqu’on parle de lessive : la lavande a aussi une légère action répulsive contre les moustiques.

La moustiquaire amovible ou rideau de chaînes anti-insectes

Vous n’avez pas forcément envie d’installer une moustiquaire « en dur  » sur toutes les fenêtres, mais il existe maintenant des moustiquaires qui s’installent rapidement et facilement, que vous pouvez par exemple placer sur une fenêtre de chambre pendant l’été et l’enlever le reste de l’année.

Deux versions : la moustiquaire classique qui se plaque dans le cadran de la fenêtre, et le rideau de chaînes en métal qui empêchera les insectes de passer. Il se fixe plutôt sur une porte, mais en cherchant bien on en trouve de toutes tailles.

Contre les moustiques à l’extérieur

À l’extérieur, les solutions sont les mêmes mais il faut aussi tenir compte du vent. Les clous de girofle ne seront d’aucune utilité.

Les bracelets anti moustiques

C’est aussi une astuce d’intérieur, mais elle est surtout utile à l’extérieur lorsque les odeurs sont emportées par le vent. Ces petits bracelets rechargeables USB diffusent des ultra-sons qui dissuadent les moustiques de vous approcher. Ce modèle a 3 modes : intérieur, sport extérieur et veille. C’est un bon moyen de lutter de façon non chimique contre les moustiques, adapté aux personnes sensibles aux produits chimiques, aux bébés, aux femmes enceintes…

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/07/2021 10:00

Brûler du marc de café

C’est l’un des nombreux usages du marc de café. Laissez-le sécher, puis étalez-le sur un papier d’aluminium et allumez-le comme vous le feriez avec de l’encens. Son odeur forte forcera les moustiques à se tenir à distance. Attention si vous êtes à l’extérieur : calez bien le papier d’alu pour ne pas qu’il se renverse au premier coup de vent !

Se mettre dans le vent contre les moustiques

Un moustique vole à une vitesse maximale de 2,5 km/h. Il ne peut pas vous faire grand-chose si vous êtes dans un courant d’air ! Un ventilateur tournant orienté sur une table peut suffire à les désorienter. Attention tout de même : une fois posés sur votre bras, ils sont amarrés et n’ont pas besoin de beaucoup de temps pour piquer…

La prévention : éliminer les points d’eau

À l’extérieur, la lutte contre les moustiques est aussi préventive. Privez-les de tous les lieux dans lesquels ils pourraient pondre : vieux pneus, soucoupes sous les plantes… Si c’est impossible, déposez un peu de BT (Bacille de Thuringe) dedans : ce remède écologique est une bactérie utilisée contre les chenilles sera aussi efficace contre les œufs de moustique.

C’est un des meilleurs remèdes naturels contre tous les parasites des plantes, notamment les pyrales. Il contribue à lutter contre la pyrale du buis même si malheureusement, cette dernière est plutôt coriace et répandue dans des zones où il est impossible de diffuser largement le BT.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/07/2021 10:00

Les pièges : l’eau savonneuse

Posez une simple assiette remplie d’eau savonneuse ou de l’eau avec liquide vaisselle dans sur une table. Attirés par l’eau, le savon les empêchera de repartir et l’assiette sera leur cimetière.

Contre les moustiques sur le corps

Ça y est, vous êtes piqué. Moustique ancienne ou moustique tigre, cela démange. Tout le monde vous dit de ne pas vous gratter, mais vous en mourez d’envie : comment faire ? Évitez les antihistaminiques et la cortisone : voici quelques idées pour vous soulager.

Le basilic, encore !

Si vous avez été piqué par un moustiques assez virulent, sachez que les feuilles du basilic soulagent les piqûres de moustiques. Il suffit de malaxer quelques feuilles et de frotter la piqûre avec.

Le citron et le vinaigre fonctionnent aussi contre les piqûres de moustique

Tous les acides naturelles fonctionnent pour calmer les démangeaisons, qu’elles soient de moustique ou d’autres insectes. Vous pouvez aussi utiliser le vinaigre.

Le dentifrice pour apaiser les piqûres de moustique

Gros avantage : vous en avez forcément chez vous ! Une petite boulette étalée et on en parle plus.

Une peau de banane contre les boutons de moustique

Frottez votre peau avec l’intérieur de la peau de banane : c’est à la fois plaisant et cela calmera les démangeaisons.

Les huiles essentielles contre les démangeaisons

Les huiles essentielles peuvent jouer le rôle de répulsif moustique mais aussi aider à soulager une piqûre de moustique : le clou de girofle, l’eucalyptus et la menthe poivrée sont à privilégier. Attention toutefois, veillez à bien respecter la notice. Les huiles essentielles peuvent être fortement déconseillées aux femmes enceintes et aux jeunes enfants.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/07/2021 10:00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/07/2021 10:00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/07/2021 10:00

Et l’homéopathie ?

Soyons clair : si l’homéopathie est utile pour soulager les piqûres, ce n’est utile que pour son effet placebo. Autant utiliser des remèdes qui ont une efficacité tant physique que psychologique, non ? Même des enfants sont capables d’être suffisamment affectés par un remède naturel pour réussir à arrêter de se gratter.

Le cas du moustique-tigre

Le moustique tigre est bien plus coriace que le « petit moustique » et le dernier arrivé dans la grande famille des nuisibles.

Importé d’Asie, il a son foyer sur la côte d’Azur remonte le Rhône, chaque été un peu plus haut. Avec le réchauffement climatique, il colonisera probablement toute la France.

Lorsqu’il pique, les boutons peuvent être impressionnants, et se transformer en véritables bleus chez certaines personnes !
Pire : sa trompe peut traverser les tissus les moins épais… j’ai même été piqué à travers un jean !

Le souci, c’est qu’il transmettre la dengue, le paludisme, chikungunya… Le risque est faible en France métropolitaine, mais cela peut arriver si vous êtes dans une zone où des voyageurs l’ont ramené et qu’il les a piqués avant vous. Zones touristiques, proximité d’aéroports… sont à risque.

Le moustique tigre est virulent, mais il fait moins de bruit (il n’empêche pas de dormir la nuit) et est bien plus gauche (on peut l’attraper plus facilement, même « à la main » si vous êtes assez habiles). Pour éviter de vous faire piquer par le moustique-tigre, vous pouvez utiliser les mêmes remèdes que pour son cousin historique.

Le vinaigre blanc contre le moustique tigre ?

Le moustique tigre a l’odorat aussi développé que son homologue commun, et sera donc tout aussi sensible au parfum fort du vinaigre blanc. Vous pouvez vous en mettre sur les chevilles si c’est une zone souvent attaquée, vous ne le sentirez pas trop…

Pour finir si les solutions naturelles ne donnent rien… la raquette à moustiques

Enfin, il peut arriver que toutes les solutions naturelles ne donnent rien.

Et pour finir, si vraiment les moustiques vous gâchent la vie, si vous n’en pouvez plus, afin d’être exhaustif, voici les choix qui vous restent :

La méthode « tennisman » avec la raquette à moustique électrique (et cette version se recharge en USB) !

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 30/07/2021 10:00

Le gros avantage, c’est qu’elle vous permettra de sélectionner les bestioles que vous cramerez. Aucun risque de tuer un papillon ou une abeille (vous avez d’ailleurs plutôt intérêt à protéger les abeilles solitaires…).

L’inconvénient, c’est bien sûr que c’est un mécanisme actif : il faut s’en occuper… et c’est parfois un travail à temps plein !

Une solution passive : le piège à moustiques

Il en existe plusieurs types :

  • des lampes à LED qui attirent les moustiques avant de les griller (bonjour l’ambiance barbecue)
  • des pièges qui émettent une lumière sur une longueur d’onde visible des moustiques, puis qui les aspirent avant de les déshydrater (ils l’ont bien mérité)

Le gros avantage de ces pièges à moustiques c’est qu’ils fonctionnent sans produit chimique : vous n’avez qu’à les brancher (ou les charger) et les laisser dans un coin. Ils ne dégagent pas d’odeur (sauf les pièges qui crament les moustiques, évidemment…).

Sachez aussi que la plupart de ces pièges attireront aussi les autres insectes : il est malheureusement difficile de faire le tri !

Là, on s’éloigne un peu des anti-moustiques et des répulsifs naturels, qui étaient à l’origine l’objet de cet article.

Mais quel que soit votre choix, je vous souhaite un bon été… sans moustiques ! (on peut rêver !)

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *