Certaines personnes attirent les moustiques : vrai ou faux ?

Vous avez forcément remarqué que, lors d’une soirée d’été en plein air, certaines personnes se faisaient piquer voire dévorer par les moustiques, tandis que d’autres étaient totalement non affectées.

Hasard ou raison scientifique ? Nous faisons le point !

Les facteurs biologiques et génétiques

Les moustiques, et plus particulièrement les femelles, sont attirés par certaines caractéristiques biologiques et génétiques propres à chaque individu. En effet, pour se reproduire, la femelle moustique a besoin de se nourrir de sang, qu’elle obtient en piquant les animaux et les êtres humains. Examinons de plus près ces facteurs biologiques et génétiques qui peuvent attirer les moustiques.

Le groupe sanguin

Une étude menée par l’Institut Pasteur a révélé que les personnes du groupe sanguin O sont plus susceptibles d’être piquées par des moustiques que celles des groupes A, B et AB. En effet, ces insectes sont capables de détecter notre groupe sanguin à travers les substances chimiques présentes sur notre peau. Par conséquent, si vous appartenez au groupe sanguin O, vous êtes malheureusement une cible privilégiée pour les moustiques.

Les femmes enceintes

Les femmes enceintes sont également plus attirées par les moustiques, notamment en raison de la chaleur corporelle plus élevée qu’elles dégagent. De plus, leur respiration est généralement plus rapide et profonde, ce qui les rend plus facilement repérables par les moustiques, car ces derniers sont attirés par le dioxyde de carbone (CO2) que nous expirons.

La génétique

Selon une autre étude, il existerait un lien entre notre patrimoine génétique et notre capacité à attirer les moustiques. En effet, certaines personnes dégagent naturellement des odeurs corporelles qui éloignent les moustiques, tandis que d’autres attirent ces insectes en raison de leur odeur corporelle plus douce et sucrée. Ainsi, notre génétique peut jouer un rôle déterminant dans notre popularité auprès des moustiques.

Les facteurs environnementaux et comportementaux

Outre les facteurs biologiques et génétiques, notre environnement et nos comportements peuvent également influer sur notre attractivité vis-à-vis des moustiques. Jetons un œil à quelques-uns de ces facteurs.

La température et l’humidité

Les moustiques, comme les autres insectes, sont des ectothermes, ce qui signifie qu’ils dépendent de la température ambiante pour maintenir leur métabolisme. Ainsi, ils sont plus actifs et recherchent davantage de repas de sang lorsque la température et l’humidité sont élevées. Si vous vivez dans une région chaude et humide, il est donc probable que vous attiriez davantage les moustiques.

Les vêtements

Les moustiques sont également attirés par les couleurs sombres, car elles facilitent leur repérage. Ainsi, si vous portez des vêtements noirs, bleus ou rouges, vous risquez d’être plus facilement repéré et piqué par des moustiques. Pour éviter cela, préférez des couleurs claires et neutres, qui les attirent moins.

Les parfums et les produits cosmétiques

Les parfums et les produits cosmétiques que nous utilisons peuvent également attirer les moustiques. En effet, certaines fragrances, notamment celles à base de fleurs, de fruits ou de vanille, sont particulièrement attractives pour ces insectes. Si vous souhaitez éviter de vous faire piquer, il est donc recommandé d’éviter d’utiliser ce type de produits.

Les moyens de prévention

Heureusement, il existe des moyens de prévention permettant de limiter les piqures de moustiques, même si votre profil génétique ou biologique vous rend plus attractif pour ces insectes.

Les répulsifs

Les répulsifs sont des moyens efficaces pour éloigner les moustiques. Ces produits sont disponibles sous forme de sprays, de lotions ou de bracelets, et leur efficacité varie selon la concentration en principes actifs. Cependant, leur efficacité est moindre contre les moustiques-tigre.

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles possèdent également des propriétés répulsives naturelles. Parmi les plus efficaces, on trouve l’huile essentielle de citronnelle, de géranium, d’eucalyptus citronné ou encore de lavande. Ces huiles peuvent être utilisées en diffusion ou appliquées directement sur la peau, diluées dans une huile végétale.

Les moustiquaires et les insecticides

L’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticides permet de se protéger efficacement contre les piqures de moustiques pendant la nuit. De plus, la pulvérisation d’insecticides dans les zones de repos des moustiques peut également contribuer à réduire leur présence et leur activité.

Pour conclure : oui, il y a des personnes qui attirent les moustiques !

Demandez à vos amis leur groupe sanguin… Juste pour savoir auprès de qui ne pas s’asseoir 🙂

Publications similaires