Fruits, feu, eau… Plus de 10 techniques pour recharger un téléphone sans électricité

Quand il n’y a plus d’électricité, on sent que nos jours sont comptés.

Le wifi se coupe, le congélateur décongèle, et surtout on vit sur le reste de charge du téléphone : qu’il soit à 95 % ou à 8 %, il faut faire avec. On rationne l’usage.

Connaissez-vous TOUS les moyens de recharger votre portable lorsqu’il n’y a plus l’électricité ?

Comment faire pour recharger son téléphone sans câble, sans batterie de rechange ?

Commençons par la meilleure solution.

Utiliser une dynamo manuelle pour charger sa batterie de téléphone

Simple, résilient, facile, autonome : le chargeur à manivelle est la solution idéale si vous craignez une coupure d’électricité. Vous en trouverez de toutes tailles et de toutes capacités. Certains permettent même d’écouter la FM, une solution judicieuse en cas de catastrophe naturelle car Internet n’est pas forcément le moyen principal de communication de l’information. Voir ma page sur les radios à dynamo.

Avec ce modèle tout-en-un, vous êtes paré à toute éventualité :

Recharger le téléphone avec votre ordinateur portable

L’électricité coupée, il faut établir des priorités : le téléphone portable consomme moins d’énergie qu’un ordinateur, tout en permettant de téléphoner et d’aller sur internet sans wifi. Alors aucun scrupule à pomper la batterie de l’ordinateur portable pour charger le téléphone.

Téléphone qui se charge sur un ordinateur

Utilisez le câble USB. Pour éviter les pertes d’énergie, éteignez bien sûr l’écran et faites le minimum pour que toute l’énegie de la batterie aille dans le téléphone. Débranchez la recherche de réseau wifi et le bluetooth.

Priorisez vos actions : ce n’est pas le moment de miner du bitcoin.

Recharger le téléphone avec des fruits et légumes

Oignon, pomme, citron, banane, patate : oui, on peut charger un téléphone portable avec des fruits et des légumes.

Il y a deux écoles. Certains branchent les câbles d’alimentation directement dans le fruit comme si c’était une pile électrique, d’autres utilisent des pièces de zinc et de cuivre pour générer de l’électricité grâce aux fruits.

Disons-le tout de suite : la première méthode ne fonctionne pas.

Mais la seconde marche ! Il faut forcément une petite plaque de cuivre et une petite plaque de zinc, et un fruit plutôt acide : citron, orange sont idéaux.

Vous trouverez tous les tutoriels sur Youtube.

Évidemment, la charge sera plutôt lente. Dans certains cas, vous risquez même d’abîmer la batterie. À tester avec un vieux téléphone pour épater vos amis ou en TP de chimie 🙂

Recharger votre portable avec une micro mini-powerbank

Non, il ne s’agit pas de la Powerbank que vous connaissez déjà et qui a sans doute été votre premier réflexe quant le courant a été coupé.

Je vous parle là d’un micro chargeur

Est-ce qu’il est petit ? Oui. De la taille d’une pièce de monnaie, il peut servir de porte clé…
Est-ce qu’il charge beaucoup ? Non. Vous gagnerez 5-10 % maxi, c’est bien pour une urgence seulement. Mais en porte-clé, vous l’aurez toujours sur vous (n’oubliez pas de le recharger ou de vérifier sa charge!), c’est toujours ça.

Si vous êtes plutôt généreux ou généreuse, vous préférerez sans doute ce chargeur d’urgence avec un adaptateur universel qui répondra aux besoins des copains et des copines en galère de batterie.

Bonus : il est de marque française : Xoopar. La French Tech !

Un panneau solaire pour recharger votre téléphone

Le solaire (photovoltaïque) reste la façon la plus courante de charger un téléphone hors réseau électrique.

J’ai déjà fait un comparatif des chargeurs solaires pour téléphone et tablette. Il en existe de toutes les formes : à poser sur le sac à dos, en plusieurs panneaux, au format batterie…

Charger votre téléphone avec une mini-éolienne

Quand on pense énergie renouvelable, on pense solaire… puis éolien !

Investissez dans une éolienne portable.

En mettant simplement le chargeur devant la fenêtre, ou lors d’un footing, rechargez votre téléphone ! Souvent vendus avec des dispositifs pour smartphone permettant de fixer à un vélo ou de l’accrocher à son bras, ces chargeurs sont très pratiques et ont l’avantage de ne pas coûter trop cher.

Recharger sa batterie avec du feu

Une des solutions les plus originales de ma sélection : le Bio Lite transforme la chaleur en énergie utilisable par le téléphone.

Concrètement, vous brûlez de la matière organique (papier, bois, bref de la biomasse) dans sa petite fournaise et cette énergie sera convertie en courant électrique : vous n’aurez plus qu’à y brancher le câble USB de votre téléphone pour le charger.

Vous pouvez aussi vous servir de l’énergie pour faire bouillir de l’eau ou alimenter une grille (mais dans ce cas, on se demande pourquoi ne pas utiliser directement le feu !)

Charger la batterie de téléphone grâce à la chaleur d’une boisson

Puisque l’on parle de chaleur… Lorsque vous vous faites couler un café, la tasse est chaude n’est-ce pas ? Et si cette chaleur rechargeait votre téléphone ?

C’était le pari du projet Epiphany onE Puck lancé sur Kickstarter en 2014.

Le chargeur se présente sous la forme d’un socle sur lequel vous posez votre boisson chaude, et qui convertit la chaleur en courant. Il ne vous reste qu’à vous brancher sur le port USB.

Le must : cela fonctionne aussi avec les boissons froides. L’important est en réalité l’écart de température avec la température ambiante, alors si vous n’avez plus de courant mais des glaçons au congélo qui menacent de fondre, c’est le moment d’en faire bon usage !

Que s’est-il passé depuis le lancement du kickstarter ? Je n’ai pas réussi à savoir.

La chaleur humaine pour charger son téléphone dans un sac de couchage

Vous savez ce qui produit plus de chaleur qu’une tasse de café chaud ? Un humain dans un sac de couchage.

Pas d’internet, vous allez vous coucher et ça ira mieux demain. Bonne idée si vous dormez dans un sac de couchage connecté.

De marques Power Short, Recharge Sleeping ou encore Power Pocket, ces sacs de couchage utilisent la différence de température entre intérieur et extérieur du sac pour créer de l’énergie. Le Power Pocket y ajoute une autre source d’énergie : l’énergie cinéatique liée au mouvement du corps. Les fibres qui s’écrasent et se déforment contiennent de l’énergie que le sac transforme en énergie électrique.

Une nuit dans le sac de couchage permettrait, selon ses créateurs, 11 minutes de communication téléphonique.

Utiliser la photosynthèse pour smartphone pour charger sa batterie comme une plante

Les plantes sont le meilleur panneau photovoltaïque au monde !

Bioo, entreprise espagnole, propose de charger son téléphone à partir de l’énergie fournie par la photosynthèse d’une plante. Il suffit de brancher son téléphone à la prise USB qui sort directement du pot de fleurs et le tour est joué. Bien évidemment, cela fonctionne lorsqu’il y a du soleil. La firme indique que l’on peut recharger 3 appareils simultanément et qu’en une journée, le téléphone est plein. À vérifier : pour l’instant il ne s’agit que de projets !

Pleine d’ambition, elle envisage même de porter le concept à plus grande échelle, un carré de gazon, une pelouse… et s’insérer ainsi dans l’aménagement urbain. bien plus écolo que le photovoltaïque, pas vrai ?

Charger son téléphone avec de l’eau

Faire de l’énergie à partir de l’eau ? Non, je ne parle pas du moteur à eau qui est un hoax.

Je parle ici d’une micro-pile à combusion qui réagit à l’eau pour créer de l’énergie électrique, et donc pour charger son téléphone. Tout se passe comme si la pile était pleine d’énergie « dormante » et qu’il suffisait d’une simple goutte d’eau pour la réveiller. Vous pouvez aussi utiliser de l’urine. Le produit s’appelle MyFC Powertrekk et n’est plus commercialisé.

Bon, en réalité il ne s’agit pas vraiment d’un moteur à eau. Certaines entreprises tentent de récupérer l’énergie de la force hydraulique (une rivière, une chute d’eau). Oui, les moulins à eau existent depuis des siècles, mais HydroBee tente de faire entrer des objets de ce type dans notre quotidien… pour charger le téléphone en camping par exemple.

Recharger son téléphone en pédalant

La dynamo existe depuis l’invention du vélo ou presque. Mais à l’époque, on n’utilisait pas autant les téléphones portables !

Pour charger votre téléphone en pédalant, utilisez une dynamo USB : elle vous permettra de garder votre GPS allumé tout en pédalant. Et plus vous pédalez vite, plus la charge est rapide :

  • Dès 12 km/h, courant à 500 mA en fonction des spécifications USB
  • À partir de 21 km/h : courant de charge maximum de 1 000 mA.

NB : ce n’est qu’un convertisseur qui utilise l’énergie récupérée par la dynamo. Il vous faut une dynamo pour l’utiliser.

Si vous voulez simplement pédaler sans vous déplacer, rendez-vous dans les plus grandes gares SNCF : des vélos stationnaires en libre-service permettent de recharger les téléphones. (service nommé We Bike, vive l’anglais…).

Recharger sa batterie de téléphone grâce à des piles électriques

Une pile 9V, un chargeur d’allume-cigare de voiture, une vis (ou des trombones, des clés…) et du scotch, c’est tout ce dont vous aurez besoin pour recharger vos appareils électroniques.

C’est Tutaupe qui donne la meilleure explication de la marche à suivre :

La méthode la plus simple : la batterie de secours externe !

Vous trouverez des grosses batteries solaires, capable de vous alimenter tous les appareils, par exemple les batteries solaires Ecoflow, spécialisées dans ces problématiques.

Connaissez-vous d’autres méthodes pour charger un téléphone ?

J’attends vos commentaires !

À lire aussi :  Comment la mésaventure Boucle Verte m'a fait reconsidérer le recyclage

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *