Vie frugale, écologique et économique

Chargeur solaire de téléphone portable et tablette : mon choix, le Sunslice Fusion Flex 12

Recharger vos téléphones portables et vos tablettes avec l’énergie solaire, un rêve ?

En une randonnée, en camping, en voyage, à la plage, les chargeurs à base de panneaux photovoltaïques vous permettent d’accumuler l’énergie du soleil et de l’utiliser pour recharger vos appareils électroniques.

Mais attention, il y a beaucoup de chargeurs de mauvaise qualité. C’est assez facile et pas cher à assembler… Mais c’est plus difficile de trouver un produit de qualité !

La marque Sunslice m’a donné l’occasion de tester leur kit solaire USB Fusion Flex, avec une batterie externe. Je vous le présente ici et je vous dit ce que j’en pense, comparé aux concurrents.

Le kit Fusion Flex 12 + batterie

Je cherchais un chargeur solaire portable pour les randonnées et Sunslice m’a donné l’occasion de tester leur kit chargeur solaire USB Fusion Flex 12 avec une batterie externe.

Je teste ici les deux produits :

  • le panneau solaire pliable Fusion Flex 12, qui peut alimenter une grande variété d’appareils qui se chargent par USB, mais qu’il est conseillé de faire charger d’abord une batterie type powerbank plutôt que directement le téléphone,
  • la batterie proposée par Sunslice (type power bank, une 10000 mAh lithium ion),
  • le câble trident pour les connecter mais aussi connecter d’autres appareils (Smartphone ou iphone)

Les trois sont vendus séparément, vous n’avez pas l’obligation d’acheter le panneau et la batterie de la même marque, bien entendu tout est compatibles grâce aux ports USB / USB-C (j’en reparle plus loin) et à l’adaptateur fourni.

Caractéristiques du panneau solaire Fusion Flex 12

Le panneau Fusion Flex 12
Puissance12 watts
Sortie USB5 Volts et 2,4 Ampères.
Il y a deux ports de sortie : l’intensité est partagée entre les deux si on les utilise simultanément.
Poids268 grammes
DimensionsFermé : 28,8 cm x 19 cm
Déployé : 28,8 cm x 38,5 cm
Epaisseur : moins d’un cm
Indications LEDEn alternance, voltage et ampérage sur un écran LCD
Caractéristiques du Fusion Flex 12

Pratique, peu encombrant et pratique à accrocher partout

Une fois sorti de sa boîte (qui nous rappelle que le produit a été designed with <3 en Belgique), on constate bien que le panneau solaire se présente comme une tablette très compacte que l’on peut replier.

C’est surprenant au début, mais c’est idéal pour maximiser la surface de panneau solaire tout en minimisant l’encombrement et le poids. Replié, sa taille est légèrement inférieure à celle d’une feuille A4 et il est très peu épais.

Le panneau peut s’attacher à un sac à dos grâce à un mousqueton et 4 points d’attache aux 4 coins. Il peut aussi se poser sur un toit, un balcon, sur le sol, une fenêtre… bref, on l’attache facilement, j’apprécie cet aspect pratique car on ne sait pas toujours où on en aura besoin, et par le passé j’ai déjà eu à bricoler pour faire tenir un panneau solaire correctement et pouvoir l’orienter convenablement au soleil. Ici, la tâche sera bien plus facile.

Solide, il résiste à presque tout

On constate tout de suite que le panneau est solide et robuste. Le matériau est résistant à plein de choses : égratignures, chutes, eau et humidité… Bien évidemment, il ne faut pas abuser, mais c’est idéal pour un usage outdoor, randonnée, camping, etc. L’eau par exemple, ce n’est pas qu’une histoire de renverser un verre sur le panneau, mais la rosée et l’humidité n’abîmeront pas le panneau solaire. C’est bon à savoir.

Je vous avoue que je n’ai pas testé de le gratter ou de le mouiller. Pour moi c’est une protection supplémentaire en cas d’accident, mais je ne vais pas délibérément essayer d’abîmer mon panneau. Certains l’ont fait en vidéo, je vous en mets une :

Un suivi en quasi temps réel pour optimiser l’angle au soleil

Le panneau se présente donc sous la forme d’un livret qui s’ouvre. C’est idéal pour le disposer face au soleil. Il est conseillé de donner le même angle aux deux panneaux, donc même si on peut se servir de l’angle pour le caler sur la rotation du soleil (anticiper que le soleil tape d’abord une face, puis l’autre), c’est forcément moins efficient.

Il y a un petit boîtier de connectique derrière. Un écran LCD indique la tension et l’intensité que le panneau est capable de transmettre à un appareil. Indirectement, on peut en déduire la puissance retransmise par les panneaux : c’est le produit des deux (2,4 A x 5 V au max = 12 W – révisez le jargon électrique ici si ce n’est pas clair). Cet affichage se met à jour très fréquemment, plusieurs fois par seconde : très pratique pour trouver l’angle idéal face au soleil.

Grâce à cet affichage, on arrive assez facilement à tirer le meilleur de ces panneaux solaires. C’est un avantage par rapport à ceux avec lesquels il faut tâtonner, et mine de rien, 10 ou 20 % de puissance en plus liées à un bon angle font la différence pour accélérer une charge !

Deux sorties USB à voltage stabilité pour préserver la vie des batteries

Il y a deux sorties USB. En théorie, il est donc possible de charger deux appareils à la fois. Ce n’est toutefois par recommandé, l’idéal est vraiment de charger une powerbank. En charge double USB, on envoie 6 W maxi sur chaque appareil, en charge rapide simple USB 12 W maxi.

Si vous ne l’utilisez pas pour recharger une batterie de secours, sachez qu’il n’est en général pas recommandé de charger directement un téléphone, une tablette, un appareil photo… Les variations de tension peuvent en effet endommager la batterie des appareils. Néanmoins, ce problème est très atténué avec le Fusion Flex 12 car le courant passe d’abord par un stabilisateur de voltage (que l’on retrouve dans toute installation photoélectrique, ou dans les panneaux solaires de camping car par exemple).

C’est d’ailleurs l’un des signes que l’on a pas à faire à un chargeur low cost : de nombreux panneaux solaires ne fonctionnent carrément pas, ou à trop faible puissance, sans trop de régulation de courant, et finissent par endommager la batterie plus qu’autre chose. Ce n’est pas le cas du Fusion Flex 12.

Donc il permet de charger à la fois une batterie externe portable et de recharger un téléphone ou une tablette, dans les deux cas dans des conditions optimisées et sécurisées, mais il faut privilégier, quand on a le choix, le passage par une batterie.

Test : temps de charge

La vitesse de charge dépend forcément du soleil et, en moindre mesure, de l’appareil que l’on met derrière. J’ai testé avec mon propre téléphone et avec la batterie fournie. Pour le soleil, j’ai fait ce que j’ai pu !

Mon panneau Sunslice prend le soleil 🙂

En connexion directe (encore une fois, ce n’est pas ce qui est recommandé, mais c’est le moyen de vous donner une métrique qui parle directement que les W et les mAh), j’ai rechargé environ 1% toutes les deux minutes, ce qui est selon moi une bonne chose. Le test a été fait début avril, donc ce n’est pas l’optimal non plus pour le soleil !

La batterie – la « powerbank »

Le panneau solaire est vendu, au choix, avec une batterie de 5000mAh, 10000mAh, 20000mAh.

J’utilise la 10000mAh, « Gravity 10 ». Elle est parfaite pour les téléphones, tablettes, appareils photo, consoles de jeu type Nintendo Switch, GPS, Gopro… On peut aussi commander avec une batterie 27000mAh, dite « Gravity 100 », qui permet de charger les ordinateurs portables.

Toutes les batteries sont fournies avec la connectique. La batterie se branche sur prise USB grâce au connecteur. C’est une pieuvre avec d’un côté le câble USB et de l’autre plusieurs connecteurs (là, je ne suis pas expert, je crois que c’est Mini USB, micro USB et Type C). Le câble fait environ 1 mètre : c’est fait pour être relié d’un sac à dos à une poche par exemple.

Si vous êtes casanier, vous pouvez aussi l’utiliser à la maison en mettant le panneau sur le rebond d’une fenêtre et la batterie à l’intérieur afin de créer votre mini installation photovoltaïque !

Ma conclusion et mon avis sur le Sunslice Fusion Flex 12

J’ai été agréablement surpris par le côté pratique et robuste. Par le passé, j’avais acheté un petit capteur solaire de type Aliexpress, pas cher et pas très fiable surtout. Je lui reprochais son manque de surface de captation, la difficulté à l’orienter, et la faible puissance captée.

En outre, il n’y avait aucun témoin de charge, tout reposait sur les indications de la batterie. Ici, je trouve mon bonheur car on peut parfaitement orienter le panneau de façon stable et in vous aide même à trouver l’angle parfait. La connectique est efficace. Certains avis craignent sur la durabilité, c’est toujours le point faible de ces produits. À voir mais cela m’a l’air bien protégé lorsqu’on est en mouvement, et il ne faut pas tirer comme une brute évidement ensuite.

Ce serait mentir de dire que j’ai testé intensivement ce panneau. Nous ne sommes qu’en avril ! Néanmoins, l’impression actuelle est plutôt bonne, j’étais très heureux de le sortir (et je trouve qu’il est très photogénique !) et il m’a bien chargé mon téléphone.

Je l’emmènerai avec moi lors des prochaines sorties, au besoin j’étayerai mon avis… en bien ou en mal !

Où acheter le Sunslice Fusion Flex 12 ?

Vous pouvez acheter sur Amazon ou directement chez le fabricant. C’est à vous de voir.

Acheter un chargeur solaire Sunslice sur Amazon

Comme vous le savez, je touche une commission sur vos achats Amazon sans que cela ne change votre prix d’achat (elle est versée par Amazon, s’ils ne me la verseraient pas ils seraient juste plus riches haha).

Vous pouvez aussi visiter leur boutique sur Amazon avec l’intégralité des produits et des contenus exclusifs : Boutique Sunslice sur Amazon.

Acheter directementchez Sunslice

Vous pouvez aussi acheter directement chez Sunslice : ils conservent davantage de marge de cette façon. Je n’ai aucune commission si vous achetez chez eux.

C’est l’occasion de vous parler un peu de la marque… Sunslice est une marque créée par deux ingénieurs, qui ont d’abord lancé un kickstarter pour créer leur produit, puis n’ont pas atteint le seuil fixé, ont quand même « fait avec »… bref, je vous invite à lire leur histoire, ce n’est pas du dropshipping Aliexpress comme vous trouvez partout sur le web !

Les chargeurs solaires et power banks Sunslice

Bref, allez voir, et à vous de choisir…

Allez aussi voir le Sunslice Photos, le chargeur de portefeuille

À croire qu’ils ont l’obsession d’utiliser au mieux la surface… et ils ont raison car c’est une des clés de la puissance en énergie solaire.

Allez aussi voir le Photon, un chargeur qui tient dans un portefeuille et qui se déplie. Présenté comme le plus petit chargeur solaire du monde (je n’ai pas vraiment vérifié les critères mais bon…)

Sunslice] Chargeur Solaire équipé de la Technologie SunPower, Charge...
25 Avis
Sunslice] Chargeur Solaire équipé de la Technologie SunPower, Charge...
  • ✔️[Le Plus Petit Chargeur Solaire au Monde] Grâce aux innovations technologiques de nos ingénieurs, nous avons réussi à concevoir le Photon avec l'une des technologies solaires les plus puissantes au...
  • ✔️[Technologie SunPower] Chez Sunslice, nous avons pour mission de créer la plus grande valeur pour nos clients. En intégrant des cellules solaire Sunpower ainsi que les innovations de nos ingénieurs,...
  • ✔️[Matériaux Nobles et Robustes] Le Photon est réalisé avec du cuir vegan nappa, un simili-cuir premium utilisé en intérieur et en extérieur. Il rend le Photon super résistant aux chocs, à...
  • ✔️[Compatibilité] Le Photon est équipé d’un câble 3-en-1 charge rapide compatible avec Iphone, Samsung, Huawei. Il comprend du Mirco-USB, du Lightning et de l’USB-C.
  • ✔️[Satisfait ou Remboursé] Nous sommes convaincus de la qualité du Photon et accordons une période d'essai de 30 jours et une garantie de 2 ans à tous nos clients. Si le produit ne vous plaît pas, ne...

Quelques questions supplémentaires sur ces chargeurs Sunflex et sur l’énergie solaire

Peut-on charger un ordinateur portable avec cette panneau solaire ?

Tout dépend de la batterie.

La batterie que j’utilise (10000mAh) est adaptée pour charger des téléphones portables, tablettes, appareils photo, gopro, ipads, etc. mais pas pour les ordinateurs portables.

Pour charger un ordinateur portable, il faut deux choses :

  • une tension identique à celle d’un chargeur de portable (DC Output, la tension qu’il envoie à l’ordinateur, en général 19 V)
  • une puissance en sortie de batterie (W) supérieure ou égale à celle que demande le portable.

Pour utiliser ce panneau solaire afin de charger un ordinateur, il faut utiliser la batterie externe Gravity 100, qui peut charger trois appareils en même temps ! Elle se charge de la même manière, en USB, et avec les mêmes panneaux solaires.

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *