Vie frugale, 茅cologique et 茅conomique

Le go没t du bio : le bio est-il meilleur pour… (la sant茅, l’environnement, le go没t…) ?

Fruits et l茅gumes sur une table

Le bio, c’est de l’amour et du bonheur pour la plan猫te, vraiment ?

Si vous consommez des produits bio, vous avez sans doute, comme moi, quelques id茅es re莽ues en t锚te.

L’impression que les produits ont 茅t茅 cultiv茅s avec amour, dans le respect de l’environnement, avec des marges 茅quitables tout au long de la cha卯ne, qu’ils sont meilleurs en go没t et bons pour la sant茅…

Apr猫s, j’ai eu quelques doutes lorsque j’ai vu que les rayons grandissaient 脿 vue d’oeil dans les supermarch茅s, que Monoprix a rachet茅 Naturalia, et que l’on trouvait du bio de provenance lointaine.

Autant je m’imaginais qu’en France ou Allemagne, le bio ressemblait 脿 quelque chose, j’avais plus de mal 脿 m’imaginer 脿 quoi ressemblait la production de produits bio d’origine 芦聽UE et non-UE聽禄 (ce qui ne veut strictement rien dire).

Alors j’ai men茅 une petite enqu锚te pour r茅pondre aux questions que je me posais.

Je vous partage les r茅ponses que j’ai trouv茅es. N’h茅sitez pas 脿 commencer et 脿 participer 脿 la discussion !

Un bref rappel sur le bio

Je cite pour cela Christian R茅m茅sy, ancien chercheur 脿 l鈥橧nstitut national de la recherche agronomique (Inra), nutritionniste et auteur de L鈥橝limentation durable, pour la sant茅 de l鈥檋omme et de la plan猫te.

Le bouquin est en rupture mais vous pouvez l’avoir pour pas cher dans les occasions Amazon :

L'Alimentation durable: Pour la sant茅 de l'homme et de la plan猫te
  • R茅m茅sy, Christian (Author)
  • 296 Pages - 11/18/2010 (Publication Date) - Odile Jacob (Publisher)

R茅m茅sy r茅sume le bio de fa莽on tr猫s claire :

芦 Le cahier des charges de l鈥檃griculture biologique ne s鈥檈st pas construit avec des 鈥減lus鈥, mais avec des 鈥渕oins鈥 : interdiction des pesticides, des nitrates, des OGM dans les cultures et les 茅levages. Le label bio n鈥檈xige pas des nutriments plus riches, ni des saveurs d鈥檃ntan, ni une origine locale, ni une saisonnalit茅. 禄

Autrement dit, le bio peut tr猫s bien 锚tre utilis茅 en culture intensive, sous serre, hors saison, lointaine… Les produits bio peuvent donc pr茅senter les m锚mes travers environnementaux que l’agriculture intensive. Bon, tout n’est pas exactement pareil que dans l’agriculture non-bio 茅videmment. Nous reparlerons des r茅elles diff茅rences plus bas.

Le bio a-il meilleur go没t ?

Selon le barom猫tre CSA 2010 pour l鈥 Agence bio, 59 % des acheteurs de bio justifient leur achat par un 芦 meilleur go没t 禄, et 89 % 茅voquent 芦 la qualit茅 et les saveurs 禄.

Le bio a-t-il meilleur go没t ?

La r茅ponse est non

Les tests en double aveugle n’arrivent pas 脿 d茅montrer que la sup茅riorit茅 du bio en mati猫re de go没t.

En revanche, puisque le go没t est subjectif, croire que les produits bio sont meilleurs et savoir qu’un produit est bio peut (茅ventuellement) suffire pour cr茅er un meilleur go没t. Eh oui, tout se passe dans le cerveau 馃檪

Peut-on en conclure que le bio est meilleur au go没t ? 脌 chacun de voir. Mais un produit de saison, m没r comme il le faut, sera toujours meilleur qu’un produit qu’on a cueilli trop t么t et qui a parcouru 10 000 km dans une container 脿 atmosph猫re contr么l茅e, avant d’锚tre rentr茅 et sorti pendant 15 jours au supermarch茅. Bio ou pas bio.

Le bio est-il meilleur pour la sant茅 ?

Plusieurs 茅tudes ont tent茅 de savoir si la composition des fruits et l茅gumes bio 茅tait sensiblement diff茅rente que les m锚mes en version non bio.

Citons par exemple :

Evaluation nutritionnelle et sanitaire des aliments issus de l’agriculture biologique
Edition : Maisons-Alfort : Agence fran莽aise de s茅curit茅 sanitaire des aliments – 2003
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT-Ra-AgriBio.pdf

Le point sur la valeur nutritionnelle et sanitaire des aliments issus de l鈥檃griculture biologique. Cahiers de nutrition et de di茅t茅tique
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0007996010000283

Le tout bio est-il possible ?: 90 cl茅s pour comprendre l'agriculture...
  • Le Buanec, Bernard (Author)
  • 240 Pages - 07/12/2012 (Publication Date) - Editions QUAE GIE (Publisher)

Ces 茅tudes concluent que les diff茅rences entre bio et non bio sont mineures, et sans cons茅quences nutritionnelles ou sanitaires significatives :

  • Les fruits bio ont environ 10% 脿 15% de polyph茅nols en plus (mais pas en carot茅no茂des)
  • Les c茅r茅ales bio ont l茅g猫rement moins de prot茅ines
  • Il y a en g茅n茅ral un peu plus de vitamine C dans certains fruits bio
  • Il y a en g茅n茅ral un peu plus de magn茅sium et de fer dans certains l茅gumes bio
  • Il y a en g茅n茅ral moins de r茅sidus de pesticides de synth猫se dans certains produits bio.

D’autres 茅tudes ajoutent les compl茅ments suivants :

Il y moins d’eau dans les fruits et l茅gumes bio

C’est vrai : il y a 30% d’eau en moins dans les fruits et l茅gumes bio, d’o霉 une meilleure densit茅 nutritionnelle, et 茅ventuellement un meilleur go没t.

Promo - 78%
La v茅rit茅 si je mange bio !
  • Farrayre, Thierry (Author)
  • 298 Pages - 09/16/2009 (Publication Date) - Pygmalion (Publisher)

Il y a davantage d’omega-3 dans les produits laitiers bio

https://ehjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12940-017-0315-4
芦聽Les produits laitiers biologiques, et peut-锚tre aussi les viandes, contiennent plus d’acides gras om茅ga-3 que les produits conventionnels. Cependant, ces diff茅rences ont probablement une signification nutritionnelle marginale聽禄

Il y a moins de pesticides dans l’alimentation bio

Dans l鈥橴nion europ茅enne, 385 produits phytosanitaires (insecticides, herbicides, fongicides) sont autoris茅s pour l鈥檃griculture conventionnelle, contre vingt-six pour le bio, ces derniers 茅tant par ailleurs moins toxiques. En toute logique, plus ou mange bio, moins on s’expose aux pesticides.

Il y a moins d’antibiotiques dans les viandes bio

Enfin, et cela s’adresse surtout aux non v茅g茅tariens bio, le bio permet les antibiotiques, mais en curatif uniquement. Cela change de l’茅levage traditionnel o霉 un cocktail d’antibiotiques est syst茅matiquement administr茅 en pr茅ventif, ce qui le passe dans notre alimentation tout en augmentant la r茅sistance des germes aux antibiotiques.

En conclusion : le bio et la sant茅

Oui, le bio est donc (l茅g猫rement) meilleur pour la sant茅, sans toutefois que cela soit significatif. La qualit茅 des produits et la diversit茅 de l’alimentation auront au long terme davantage d’effet que le bio/non bio.

D’autres 茅tudes d茅montrent que c’est surtout le stade de maturit茅 des produits, leur lieu de production, la saison, le lieu de culture, la vari茅t茅, qui jouent sur ces facteurs, davantage que le caract猫re bio.

Autrement dit, des fruits de saison seront toujours meilleurs que des fruits hors saison.
Si le bio est parfois meilleur traditionnellement, c’est gr芒ce 脿 un meilleur respect des maturit茅s naturelles du fruit, et 茅ventuellement 脿 des vari茅t茅s s茅lectionn茅es, qui ont un caract猫re moins industriel.

En revanche, il serait aussi plus souvent contamin茅 par des bact茅ries (EColi), m锚me si ces 茅tudes sont en g茅n茅ral command茅es par les g茅ants de l’agroalimentaire.
Epouvantail ? Conflit d’int茅r锚t ? Impossible 脿 savoir.

Apr猫s on parle ici des fruits et l茅gumes. Les effets d’un produit transform茅 sur la sant茅 d茅pendent surtout de ses caract茅ristiques nutritionnelles. Vous nourrir de burgers au soja bio, de p芒tes bio et de biscuits bio ne vous fera pas vraiment du bien.

Le bio est-il meilleur pour l’environnement ?

Dans l’esprit d’origine du bio, l’agriculteur ou l’茅leveur choisit ses vari茅t茅s et ses races en fonction des zones g茅ographiques, en tenant compte des sols, des insectes pr茅sents, des pollinisateurs, des auxiliaires de lutte contre les ravageurs… tout en pr茅servant la qualit茅 de sa terre et en veillant 脿 pr茅server la ressource en eau. Ca c’茅tait l’esprit.

En pratique maintenant, l’agriculture bio est de plus en plus intensive, et je doute fort que chaque producteur travaille avec l’intention d茅lib茅r茅e de pr茅server la plan猫te. S’il y a une priorit茅 entre p茅renniser son exploitation et y aller mollo pour prot茅ger la plan猫te, je pense qu’il privil茅giera, en toute logique, son exploitation.

Mais revenons 脿 la th茅orie. Si l’on en croit la FAQ sur le bio de la FAO (Nations Unies, on en pense ce qu’on veut hein 馃檪 ), les avantages du bio sont :

Le bio et la biodiversit茅

En th茅orie, en privil茅giant des semences traditionnelles (non OGM) et adapt茅es 脿 la r茅gion, le bio pr茅serve la biodiversit茅. L’absence de produits chimiques permet de cr茅er un 茅cosyst猫me favorable autour des plantations, tant pour la flore que la faune. La lutte aussi naturelle que possible contre les pesticides s’inscrit dans le cycle de la vie : les pr茅dateurs se nourrissent de ravageurs.

Voil脿 la belle histoire qu’on nous raconte.

Qu’en est-il vraiment ?

Certes, le bio n’utilise pas de pesticides et d’insecticides chimiques, soit. Mais tout ce qui est naturel n’est pas forc茅ment sans danger. Les insecticides sont destin茅s 脿 tuer des insectes : un pesticide bio est toujours toxique, c’est sa raison d’锚tre ! Et s’il est moins toxique, il doit 锚tre utilis茅 avec des doses plus 茅lev茅es pour 锚tre efficace (sinon le rendement chute dramatiquement).

Quels sont les pesticides utilis茅s pour le bio ?
La liste est ici (guide des intrants utilisables en agriculture biologique).

On trouve par exemple le spinosad, issu de la fermentation d鈥檜ne bact茅rie pr茅sente dans le sol. Tout comme les n茅onicotino茂des, ce produit agit sur le syst猫me nerveux central des insectes. Il est donc toxique, voire tr猫s toxique pour les pollinisateurs : abeilles et bourdons, 脿 la fois par contact direct et par ingestion de pollen ou de nectar. Autrement dit, un champ trait茅 au spinosad bio devient un pi猫ge dangereux pour les pollinisateurs.

Pour davantage de d茅tails, je vous incite 脿 lire cet article d’Erwan Seznec publi茅 dans Que Choisir pour mieux comprendre les dangers des insecticides bio alternatives 脿 la chimie.

Les pesticides bio pr茅sentent autant de dangers que les pesticides chimiques, et leur plus faible nocivit茅 apparente est compens茅e par le besoin d’en appliquer plus fr茅quemment ou avec des doses plus 茅lev茅es.

Et pour ceux qui souhaitent 茅viter Bayer et Monsanto, c’est rat茅 : Bayer commercialise toute une gamme de pesticides bio qui arrosent s没rement les l茅gumes de votre AMAP !

Le bio et les sols

Le bio renforce la qualit茅 des sols gr芒ce 脿 la rotation des cultures, les cultures intercalaires, les associations symbiotiques, les cultures de couverture, les engrais biologiques et le labourage superficiel des terres… En outre, les techniques utilis茅es contr么lent l’茅rosion.

C’est toujours en th茅orie.

Le bio et l’eau

Les engrais et pesticides de synth猫se qui viennent polluer les nappes phr茅atiques, par eutrophisation par exemple. Avec le bio, ces produits sont interdits, la qualit茅 de l’eau pour les habitants d茅pendant de ces nappes est donc pr茅serv茅e. C’est un bon point pour le bio ! Mieux vaut habiter dans une zone o霉 l’agriculture est bio.

Le gouvernement pr茅conise aussi la cr茅ations de zones d’agriculture bio dans les zones o霉 l’eau est tr猫s pollu茅e.

Le bio et la qualit茅 de l’air

L’agriculture biologique diminue l’utilisation des 茅nergies non renouvelables en r茅duisant les besoins de produits agrochimiques (qui exigent de produire de grandes quantit茅s de combustible d’origine fossile). L’agriculture biologique contribue 脿 att茅nuer les effets de serre et 脿 r茅duire le r茅chauffement de la plan猫te gr芒ce 脿 sa capacit茅 脿 茅liminer le carbone des sols. De nombreuses m茅thodes de gestion utilis茅es en agriculture biologique (labourage minimum, r茅int茅gration des r茅sidus de r茅coltes dans le sol, utilisation de cultures de couverture, rotations, plus grande int茅gration de l茅gumineuses fixatrices d’azote) permettent d’accro卯tre le retour du carbone dans le sol, augmentant ainsi la productivit茅 et favorisant la r茅tention de carbone.

Le bio et les antibiotiques

Le bio, qui n’utilise des antibiotiques sur les animaux qu’en curatif et non en pr茅vention, permet d’茅viter l’augmentation de l’antibior茅sistance, le ph茅nom猫ne qui rend les bact茅ries de plus en plus r茅sistantes aux antibiotiques par un ph茅nom猫ne de s茅lection naturelle (les antibiotiques ne tuent pas toutes les bact茅ries, celles qui restent ont donc place nette pour se reproduire, et on ne sait rien faire contre elles).

脌 ce sujet, je vous conseille la page sur l’antibior茅sistance de l’ANSES.

Le bio et les nitrates

L鈥檌nterdiction d鈥檈mploi des engrais azot茅s de synth猫se concourt 脿 une moindre pollution environnementale. Les donn茅es disponibles montrent globalement des teneurs en nitrates plus faibles dans les l茅gumes biologiques.

Au final, oui, le bio est meilleur pour l’environnement.

Les vrais avantages du bio

Alors, sant茅, go没t, environnement ?

Stabiliser les sols, constituer et les amender, retenir le carbone, privil茅gier la pr茅dation et les habitats pour les pollinisateurs… Le gros avantage du bio, c’est 莽a : les sols. Pas le go没t, d茅sol茅 pour vous.

Et pas non plus les aspects nutritionnels, qui d茅pendent surtout de vous !

En r茅alit茅, si l’on int茅grait ces externalit茅s positives (am茅lioration de l’environnement) dans le prix du bio, et que l’on int茅grait le co没t des externalit茅s n茅gatives (pollution, r茅duction de la biodiversit茅, pollution des nappes phr茅atiques, etc.) dans le prix de l’agriculture traditionnelle, le bio serait beaucoup moins cher que le traditionnel.

Mais le go没t, les vitamines… A vrai dire, tant mieux s’ils sont l脿 mais ce n’est pas la question ! Idem pour les conditions de travail des ouvriers agricole, ou la souffrance des b锚tes en abattoir. On a perdu ces aspects sociaux et locaux au fil du temps (qui 茅taient pourtant dans la philosophie bio 脿 l’origine).

Les probl猫mes du bio

Le bio n’est pas assez intensif. Autrement dit, il demande de grandes parcelles pour produire autant que de l’OGM.
Si pour gagner en proportion d’agriculture bio on est oblig茅 de d茅fricher ou de faire fermer deux fois plus d’exploitations non bio (et donc d’importer ce que l’on a perdu), on ne gagne rien au final.

Voil脿 pour l’environnement. Et pour le consommateur, c’est aussi payer plus cher pour se faire entourlouper facilement, avec du bio import茅 de 芦聽UE et non/UE聽禄, une formule ridicule qui n’ose pas dire le pays alors on vous dit que c’est peut-锚tre l’Europe (莽a rassure) mais peut-锚tre pas, ou du bio au rabais bourr茅 de sucre et d’huile de palme bio aux qualit茅s m茅diocres (bonjour les biscuits bio premier prix !).

L’avis d’Hannibal

Je ne consomme pas 100% bio mais j’essaye de le privil茅gi茅 quand c’est possible et quand le budget le permet.

Le principal avantage que j’ai trouv茅 au bio, c’est d’茅viter les fruits et l茅gumes d茅gueulasses des supermarch茅s.

Mais je pense que ce n’est pas li茅 au bio mais au distributeur. J’ai la chance d’avoir une petite boutique ind茅pendante de vrac (tendance z茅ro d茅chet) et de bio juste en bas de chez moi. Je sais que le g茅rant conna卯t personnellement les producteurs, et qu’il ne mettra pas sa r茅putation en danger en vendant des produits d茅gueulasses.

Pour bien manger, il faut conna卯tre le producteur, ou conna卯tre le vendeur qui conna卯t le producteur. C’est seulement 脿 cette condition que l’on mange correctement, bio ou pas.

脡videmment, il faut 茅viter les tomates bio espagnoles hors saison, sous serre et vendues sous film plastique ! Combien de fois j’ai eu des fraises immangeables au Monoprix, des kiwis 脿 la fois mous et durs, des poires qui ont 茅t茅 probablement congel茅es trois ou quatre fois…
脟a c’est une v茅ritable perte d’argent.

Au final, manger local c’est tout aussi bien que bio (m锚me si c’est souvent r茅serv茅 aux personnes qui vivent dans ce que l’on appelle la PROVINCE). Est-ce que c’est vraiment un cahier des charges bio qui change les choses ? Un label d茅livr茅 par Bureau Veritas ?

Nul besoin d’adh茅rer 脿 une AMAP : trouvez dans votre march茅 un mara卯cher de la r茅gion (et non un d茅balleur de cagettes Sav茅ol), et cela vous fera autant que bien que de manger bio, 脿 condition de respecter quelques principes simples :

  • 脡vitez les revendeurs, privil茅giez les producteurs. S’il y a des bananes de C么te d’Ivoire et des cagettes Sav茅ol, vous savez que ce n’est pas local
  • Privil茅giez les produits de saison
  • Essayez de comprendre pourquoi certains prix sont cass茅s
  • Discutez ! Les clients r茅guliers seront ravis de vous aiguiller vers les producteurs qu’ils jugent les meilleurs
  • N’ayez pas peur de tester plusieurs commer莽ants avant d’offrir votre fid茅lit茅. Vous ne risquez pas grand chose 馃檪

Pour aller (encore) plus loin

Arte : les d茅rives de l’industrialisation du bio

France 5 : que vaut le bio pas cher des supermarch茅s ?

Quel est votre avis ? Je serai ravi de lire vos r茅actions 芦聽脿 chaud聽禄 en commentaire.

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *