Vie frugale, Ă©cologique et Ă©conomique

Le CITE laisse la place Ă  MaPrimeRenov : comment en profiter sans se faire arnaquer

Renovation d'un appartement

Le CrĂ©dit d’ImpĂ´t se transforme en prime

Les propriĂ©taires qui rĂ©alisaient des travaux d’Ă©conomie d’Ă©nergie dans leur logement connaissaient le CrĂ©dit d’ImpĂ´t pour la Transition EnergĂ©tique (CITE) : une dĂ©duction du revenu imposable des sommes dĂ©pensĂ©es pour les travaux.

À partir de 2020, le système change. Les propriétaires ne peuvent plus déduire le montant des travaux mais touchent une prime. Cette prime, nommée MaPrimeRenov, intègre à la fois :

  • le CITE
  • les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) comme le programme tel que le programme « Habiter Mieux » et « Habiter Mieux Agilité ».

Ă€ combien s’Ă©lève la prime MaPrimeRenov ?

Le système se veut plus lisible et indĂ©pendant de la tranche d’imposition des contribuables. Auparavant, les contribuables les plus imposĂ©s en profitaient le plus, car l’effet d’une rĂ©duction du revenu imposable est plus important pour eux que pour un mĂ©nage non imposable.

Désormais, la prime dépendra des ressources des bénéficiaires et du gain écologique généré par les travaux de rénovation, et sera plafonnée à 20 000 € par logement, sur 5 ans.

Cumul MaPrimeRenov et autres aides

Ma Prime Rénov’ est cumulable avec les autres aides travaux de rénovation énergétique :

  • les primes Ă©nergie
  • TVA Ă  taux rĂ©duit
  • l’Ă©co PTZ (prĂŞt Ă  taux zĂ©ro)
  • Le « Coup de pouce chauffage » et « Coup de pouce Ă©conomie d’Ă©nergie » et « Coup de pouce isolation » destinĂ©s aux foyers modestes.

En revanche, Ma Prime RĂ©nov’ n’est pas cumulable avec les aides de l’ADEME.

La transition se fait en deux temps

Le CITE se transforme en MaPrimeRenov en deux temps :

  • Dès 2020 pour les mĂ©nages modestes (dont les revenus sont infĂ©rieur au plafond fixĂ© par le ministère)
  • En 2021 pour les mĂ©nages au-dessus du plafond, qui continuent donc de bĂ©nĂ©ficier du CITE en 2020.

Le plafond de revenus en question dépend :

  • De la rĂ©gion (Ile de France / reste de la France)
  • De la composition du foyer

En fonction de ses deux critères, le gouvernement a fixĂ© 4 tranches de revenus, qui permettent d’entrer dans l’une des catĂ©gories suivantes :

  • MĂ©nages très modestes
  • MĂ©nages modestes
  • MĂ©nages aux revenus intermĂ©diaires
  • MĂ©nages aux revenus Ă©levĂ©s

Le journal officiel indique les seuils Ă  retenir.

Quels travaux sont Ă©ligibles Ă  MaPrimeRenov ?

Beaucoup de travaux sont Ă©ligibles ! L’État souhaite encourager les travaux d’isolation et les Ă©nergies renouvelables, la liste est donc longue :

Études préalables à des travaux

  • Audit Ă©nergĂ©tique
  • Étude de MaĂ®trise d’Ĺ’uvre
  • Mission d’Assistance Ă  MaĂ®trise d’Ouvrage

Travaux sur l’enveloppe (fenêtres, isolation…)

  • Changement des fenĂŞtres et portes-fenĂŞtres
  • Isolation des murs par l’intĂ©rieur
  • Isolation des murs par l’extĂ©rieur
  • Isolation des combles
  • Isolation de la toiture par l’intĂ©rieur
  • Isolation de la toiture par l’extĂ©rieur
  • Isolation de la toiture terrasse
  • Isolation du plancher bas
  • Fermeture isolante : persienne, volet
  • Porte d’entrĂ©e donnant sur l’extĂ©rieur

Travaux sur les Ă©quipements (chauffage, ventilation…)

  • Chaudière gaz Ă  très haute performance Ă©nergĂ©tique
  • Equipements de rĂ©gulation et de programmation
  • VMC simple flux hygrorĂ©glable
  • Installation d’une VMC double flux
  • Radiateur Ă  chaleur douce pour un chauffage central Ă  combustible
  • Plancher chauffant Ă  eau Ă  basse tempĂ©rature

Energies renouvelables

  • Chauffe-eau thermodynamique

RĂ©novation globale

Bref, le pĂ©rimètre est très large, et n’hĂ©sitez pas Ă  rĂ©aliser des simulations sur le site officiel de MaPrimeRenov’ ou Ă  demander des informations Ă  un artisan du rĂ©seau Faire (agrĂ©Ă© par l’État, contribuant Ă  l’information sur ces sujets).

Ă€ combien s’Ă©lève la prime Ma Prime RĂ©nov’ ?

La prime rembourse les travaux sur un barème qui combine :

  • Le plafond de dĂ©penses Ă©ligible, qui dĂ©pend de la nature des travaux.
  • Le taux d’Ă©crètement, qui diffère selon la catĂ©gorie de revenus du foyer

Par exemple :

  • Des travaux d’installation d’une chaudière Ă  gaz THPE sont plafonnĂ©s Ă  4000 €.
  • Un mĂ©nage dont les revenus se placent modeste a un taux d’Ă©crètement de 75%

Ce mĂ©nage peut donc toucher une prime de 3000 € sur l’installation de sa chaudière.

Envie d’en savoir plus ? Simuler des travaux ?

Soyez prudents face au dĂ©marchage. Tout comme pour l’isolation Ă  1 €, mieux vaut faire appel Ă  un prestataire que vous connaissez dĂ©jĂ .

La meilleure source est le site gouvernemental : https://www.maprimerenov.gouv.fr/

Ce site vous donnera accès à des simulateurs officiels, et ne vous demandera pas de laisser vos coordonnées pour subir un démarchage insistant par la suite.

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *