Combles non utilisés à isoler

Isolation des combles à 1€ : mon avis, pas d’arnaque… à une condition ! (mise à jour 2019 avec opération « Coup de pouce »)

Comment faire isoler vos combles pour 1€ : mode d’emploi



Isolation à un euro : un peu d’histoire…

Pour bien comprendre le programme de l’isolation à 1 € et les arnaques nées de cette opération, il faut revenir un peu en arrière. En 2005 pour être précis.

La loi POPE de 2005 définit la politique énergétique de la France.

A cette époque, le gouvernement a eu une idée originale : inciter les distributeurs d’énergie à financer les travaux d’isolation de leurs clients.

En 2013 naît le programme « Pacte Energie Solidarité », sous l’impulsion du Ministère de l’Ecologie, et les premiers principe de « l’isolation à 1 euro ». Il s’agit d’aider les ménages modestes à réaliser leurs travaux d’économie d’énergie, et plus particulièrement les travaux d’isolation prioritaires : isoler les combles perdus à moindre coût et en fonction des ressources du foyer.

Le Pacte Énergie Solidarité est à ce jour le seul programme existant validé par l’État pour ce type de travaux d’isolation.

En 2019 et 2020, il a été renforcé par une opération dite « Coup de pouce », qui

  • élargit les conditions d’accès aux programmes et augmente les primes : tous les ménages ont désormais accès au programme
  • crée deux dispositifs incitatifs : « Coup de pouce isolation » et « Coup de pouce chauffage », ouverts à tous les ménages et non uniquement les ménages modestes.

Le détail de cette opération Coup de Pouce peut être trouvé sur le site du ministère.



Isoler les combles et la toiture pour gagner 3-4 degrés en hiver

L’isolation intérieure du toit d’une maison est primordiale lorsque l’on sait que 30 % des pertes de chaleur dans l’habitat proviennent de la toiture.

Isoler les combles du toit permettrait d’après l’ADEME une amélioration des performances thermiques de 25 à 30 % en gagnant entre 3 à 4 degrés en hiver.

Combien coûte l’isolation des combles ? Le tarif en détail

On parle souvent d’isolation des combles pour 1 euro.

En réalité, le calcul est un peu plus complexe.La charte « Coup de pouce Isolation » prévoit des primes d’au moins :

Isolation des combles et toiture Isolation de planchers bas
Prime pour les ménages modestes 20 €/m² d’isolant posé 30 €/m² d’isolant posé
Prime pour les autres ménages 10 €/m² d’isolant posé 20 €/m² d’isolant posé

Pour le remplacement d’un équipement de chauffage au charbon par un appareil de chauffage au bois très performant, « Coup de pouce Chauffage » prévoit des primes d’au moins :

Prime pour les ménages modestes 800 €
Prime pour les autres ménages 500 €

Ces dispositifs complètent les précédents, comme le Pacte Énergie Solidarité qui permet d’isoler les combles pour 1 € TTC jusqu’à 50 m² et pour 14 € TTC par m² supplémentaire au-delà de 50 m². Par exemple, pour une surface à isoler de 80 m², le prix sera : 1 € + 30* 14 € = 421 €.

Dans tous les cas, c’est un prix dérisoire comparé au coût réel d’un artisan, et surtout comparé à l’économie d’énergie sur la consommation de gaz ou d’électricité en hiver !

Qui peut bénéficier de l’offre « Coup de pouce » pour l’isolation des combles/des planchers bas ? Qui paye ?

Tous les ménages peuvent bénéficier de cette offre. Les montants de primes attribués seront cependant différenciés en fonction de leurs niveaux de ressources. Les ménages les plus  modestes bénéficieront de primes plus importantes.

Seuil pour être qualifié de ménage modeste (situation de précarité énergétique)
Nombre de personnes composant le ménage Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 24 918 18 960
2 36 572 27 729
3 43 924 33 346
4 51 289 38 958
5 58 674 44 592
Par personne supplémentaire + 7 377 + 5 617
  • Une maison individuelle
  • Des combles perdus non isolés ou une isolation vieillissante (plus de 15 ans)
  • Propriétaire (résidence principale) ou locataire. Dans le cas de l’immobilier locatif, ce sont les revenus du locataire qui sont pris en compte.

Pourquoi ils font ça ?

On l’a vu plus haut, dans le cadre du Pacte Energie Solidarité, les fournisseurs sont dans l’obligation de financer les travaux de maîtrise de l’énergie. Une part de ce financement doit être consacrée aux ménages souhaitant réaliser des économies d’énergie.

L’État oblige les fournisseurs d’énergie appelés aussi « les obligés » (fournisseurs d’électricité, gaz, fioul, carburant automobile, etc.) à financer des travaux énergétiques pour les incités (ménages les plus modestes mais pas que : particuliers, entreprises, collectivités territoriales…).

Ces obligés ont la liberté de choisir les actions qu’ils souhaitent pour atteindre leurs obligations sous quotas de certificats à produire pendant 3 années. Mais une chose est sûre : s’ils n’atteignent pas les quotas, les sanctions financières sont lourdes.

C’est le principe des certificats d’économie d’énergie, dispositif détaillé sur le site du Ministère de la transition énergétique et solidaire

Autrement dit, EDF, Engie, etc. sont obligés de financer des travaux de rénovation énergétique. Pour chaque programme qu’ils financent, ils gagnent un certificat, sorte de « bon point » qui leur permet d’atteindre un objectif.

Et la manière la plus simple et la moins coûteuse qu’ils ont trouvée pour répondre aux quotas sans que cela leur coûte trop cher est… l’isolation des combles des ménages modestes !


C’est grâce à ce système que vous pouvez faire isoler vos combles en ne payant qu’un euro au prestataire qui réalisera les travaux. Le restes est payé par les fournisseurs d’énergie !

Aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Dans le cadre des Certificats d’Économies d’Energie (CEE), les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Engie, Total…) proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie sous réserve qu’ils soient effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

En contrepartie des aides versées, les entreprises CEE obtiennent des certificats leur permettant d’attester auprès de l’État qu’elles ont bien rempli leur obligation d’inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie.

Aide pour les propriétaires et les locataires

Pour qui ?
Tous propriétaires ou locataires.

Pour quel logement ?
Le logement peut être une habitation principale ou secondaire.

De quel type d’aides s’agit-il ?
Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE) peuvent prendre plusieurs formes :

  • diagnostics – conseils ;
  • mise en relation avec un réseau qualifié d’artisans ;
  • prêt à taux bonifié ;
  • prime (par exemple remise sur votre facture d’énergie, bons d’achat dans votre magasin…).

Ce sont les fournisseurs qui choisissent, parmi les travaux et équipements éligibles, ceux qu’ils soutiennent et la nature des aides susceptibles d’être débloquées.

Il existe aussi une prime aussi pour changer de chaudière : « Coup de pouce chauffage »

En 2019 et 2020, dans le cadre du dispositif « Coup de pouce », vous pouvez bénéficier d’une prime si vous changez de chaudière et passez d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz, autres qu’à condensation, vers une chaudière plus performante énergétiquement et écologiquement.

La prime, de 600€ à 4000€, est versée sous conditions de ressources, mais les ménages aisés ne sont pas disqualifiés (de 600€ à 2500 € selon le type de chaudière).

En fonction du revenu des ménages et du type d’équipement à remplacer, la charte « Coup de pouce Chauffage » prévoit des primes d’au moins :

Pour le remplacement d’une chaudière* par :

Chaudière biomasse performante Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau Système solaire combiné Pompe à chaleur hybride Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R** Chaudière au gaz à très haute performance énergétique
Prime pour les ménages modestes 4000 € 4000 € 4000 € 4000 € 700 € 1200 €
Prime pour les autres ménages 2500 € 2500 € 2500 € 2500 € 450 € 600 €

* individuelle (ou collective dans le cas d’un raccordement à un réseau de chaleur) au charbon, au fioul ou au gaz, autres qu’à condensation
** Réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération

Les arnaques et les précautions à prendre

Voilà comment vous pouvez faire isoler vos combles pour 1 euro.

Mais cette manne peut entraîner de nombreux abus.

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) dénonce de nombreuses arnaques à l’isolation à 1 euro.

Comment fonctionnent les arnaques à l’isolation

Le principal risque est de tomber sur un artisan qui fait un travail bâclé uniquement pour répondre aux obligations… et de devoir chercher un nouveau artisan plus sérieux par la suite que l’on payera au prix normal car on ne peut faire isoler ses combles pour un euro qu’une seule fois…

Dans les cas les plus critiques, l’isolation présente un danger pour le logement : laine de verre posée contre un conduit de cheminée et qui peut s’enflammer par exemple.

Victime d’une arnaque à l’isolation : comment réagir ?

La CAPEB demande notamment le retrait des qualifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) aux entreprises contrevenantes. Toutes les fraudes sont invitées à être remontées au CAPEB et une ligne téléphonique spécialement est mise en place : 03.84.75.98.25 (communication locale non surtaxée).

Enfin, certains artisans en profitent pour vendre leurs propres prestations en complément. Ce n’est pas une arnaque, mais une simple proposition.  Pourquoi pas, tant qu’ils ne bâclent pas le chantier et facturent le reste en supplément !

Mon avis : comment trouver un artisan fiable pour l’isolation sans tomber sur un escroc ?

Ne pas faire :

  • Répondre aux sollicitations commerciales par téléphone ou par email (spam)
  • Chercher sur Google : car vous trouverez en premier ceux qui ont payé le plus cher pour de la publicité ou un référencement optimisé. Méfiez-vous surtout des sites qui vous indiquent qu’il existe un artisan pile dans votre ville : il existe des techniques pour créer des centaines de pages à la chaîne et tromper les visiteurs. Ce n’est pas signe d’une arnaque, mais cela doit être un point d’attention.

Faire :

  • Choisir un fournisseur répertorié « Coup de pouce isolation 1 euro » sur la page dédiée du site de Ministère de l’écologie. Cette page présente la liste des prestataires signataires d’une charte de bonne conduite, dont le travail est régulièrement contrôlé par les services publics après les chantiers.
  • Vous pouvez aussi trouver un professionnel référencé sur le site gouvernemental « Renovation Info Service » : http://www.renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel
  • Demander conseil aux syndics de votre ville pour savoir avec quels artisans fiables ils travaillent. Vous habitez dans une maison ? Demandez à vos voisins en immeuble et en copropriété ! Les syndics seront d’abord réticents à vous donner des noms (les bons artisans sont rares et ils préfèrent les garder pour eux) mais en leur expliquant que vous chercher à éviter une arnaque, ils seront peut-être plus réceptifs. C’est dans l’intérêt de tous de faire travailler les bons artisans et de dénoncer les escroqueries.

Même si l’isolation des combles n’est pas un travail très complexe, vous devez choisir un professionnel du bâtiment qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Un professionnel du BTP RGE a été formé à l’efficacité énergétique par le suivi d’un cursus de formation spécialisée.

Cette mention RGE est certifiée par les organismes suivants : Qualibat, Eco Artisan, Les professionnels de la Performance Énergétique… Les professionnels RGE sont référencés sur le portail Faire mis en place par les services publics.


Combien de temps prend un chantier d’isolation de combles ?

Réalisé par un professionnel, un chantier de 100 m² prend environ 3 heures.

On s’arrête ici pour l’instant. N’hésitez pas à poser vos questions ou à échanger dans les commentaires sur les propositions commerciales que vous recevez, ils servent aussi à ça !

3.2
13

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 commentaires sur “Isolation des combles à 1€ : mon avis, pas d’arnaque… à une condition ! (mise à jour 2019 avec opération « Coup de pouce »)”