Vie frugale, écologique et économique

Aménager un jardin écolo : 8 conseils

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, profitez-en pour en faire un espace attractif pour la biodiversité animale et végétale : voici 8 conseils !

1. Pensez local

Cela devrait être la première règle de tout jardin ami de l’environnement : planter des essences locales. Qu’il s’agisse de graminées hautes, de fleurs vivaces annuelles ou d’arbres fruitiers, vous devez d’abord savoir ce qui pousse bien chez vous.

2. Soyez sauvage

La vie sauvage aime le chaos, le désordre. Si vous voulez attirer les abeilles, offrir un abri pour les pollinisateurs, accueillir les hérissons, vous devez renoncer à avoir un jardin au gazon parfait et bien ordonné. Il faut au contraire laisser la nature s’exprimer. Vous n’avez pas forcément à transformer votre jardin en terrain vague, mais laisser un tas de pommes de pin dans un coin et retarder la tonte peuvent être deux actions favorables à l’environnement.

3. Plantez un arbre

Si vous en avez les moyens, n’hésitez pas à planter un arbre ! C’est un engagement psychologique fort dans l’avenir. En outre, il est prouvé que cela favorise la biodiversité, la nidification des oiseaux, fournit de l’ombre et de la fraîcheur, tout en réduisant le bruit (ou plutôt, en créant un bruissement plus agréable que le bruit environnant). En raison de tous ces avantages indirects, même les petits animaux au sol trouvent qu’un jardin avec un arbre est plus accueillant qu’un jardin sans arbres.

4. Faites pousser votre nourriture

Rien de tel que des tomates du jardin ! À l’heure où nous avons perdu le goût des bonnes choses, avoir une récolte, même petite, est toujours une bonne idée pour se reconnecter à la nature. Il n’y a pas besoin de label bio pour apprécier les bonnes choses ! Avec un jardin, quelque soit votre climat, vous pouvez faire pousser de la nourriture. Carottes, pommes de terre, mais bien sûr aussi tomates, courges, aubergines… Vous avez avez l’embarras du choix et pouvez tourner les récoltes chaque année.

5. Compostez

Un jardin, c’est aussi un bon endroit pour débuter le compostage des déchets alimentaires. Un tas de compost est un véritable écosystème avec ses vers de terre bien sûr mais aussi parfois des grenouilles, hérissons, lézards… Et c’est aussi bien évidemment un moyen d’obtenir un excellent fertilisateur pour un coût dérisoire.

Ne manquez pas ma sélection de meilleurs lombricomposteurs si vous préférez un enclos fermé pour votre compost.

6. Réduisez les déchets

Arrosez votre jardin en récupérant l’eau de pluie, récupérez les feuilles mortes pour en faire un refuge d’hiver pour les petits animaux, ou ajoutez-les à votre compost.

Pour récupérer l’eau de pluie, vous avez le choix des techniques : le conteneur peut être extérieur ou enterré.

7. Installez un hôtel à insectes

Vous pouvez donner un petit coup de pouce à la nature en apportant une construction humaine pour les aider à s’installer. Hôtel à abeilles solitaires, maison pour hérisson, nichoir à oiseaux, maison à papillons : les idées sont presque infinies. Ce qui compte bien évidemment, c’est l’acceptation de ces dispositifs par les principaux intéressés. Ne leur forcez pas la main, voyez ce qui marche, et soyez flexible s’ils n’ont pas d’intérêt pour ce que vous proposez !

Les araignées font partie intégrante de la biodiversité que vous pouvez attirer à vous

8. Luttez contre le moustique tigre

Être écolo, c’est une chose, mais cela n’exclut pas de lutter contre les espèces invasives. Le moustique tigre colonise petit à petit la France en remontant la vallée du Rhône, et, s’il est difficile à l’échelle individuelle, d’arrêter son invasion, on peut néanmoins faire en sorte de ne pas devenir le QC local ! Éviter surtout les plans d’eau stagnante, dans lesquels les femelles pourraient pondre. Cela vous évitera déjà la majorité des cas. Ensuite, pour les éloigner, les anti-moustiques naturels vous éviteront de maltraiter la vie sauvage que vous avez attiré avec tous ces petits efforts 🙂

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *