Pluie sur des feuilles

Récupérateurs d’eau de pluie : comparatif 2019 des cuves

TOP 3 des récupérateurs d’eau de pluie, de 340 à 1000 l

Garantia Kit 2 cuves à Eau 510 L Vertes
  • Arrosage Récupérateurs d'eau
  • Le Kit 2 cuves à eau 510 L vertes est la solution idéale et économique pour récupérer les eaux de pluie et s'en servir pour arroser le jardin.Ce kit comprend 2 cuves de récupération d'eau de pluie...
  • 110 cm
Promo - 9%
Puit récupérateur d'eau 340L design et coloré, avec robinet. noir -...
  • Puit collecteur d'eau de pluie PEHD 340L de couleur noir
  • Finition apparence brique
  • Dimensions : h84 x L87 x l87 cm - Poids à vide : 20.0 kg
  • Equipé d'un robinet PEHD noir

On parle aussi de collecteurs de gouttière pour désigner ces systèmes.

Pourquoi et comment récupérer l’eau de pluie ?

Comme toujours, l’intérêt est à la fois financier et écologique.

Récupérer l’eau de pluie pour économiser de l’argent

Le prix de l’eau augmente alors que les besoins aussi. Certaines villes pratiquent la tarification par paliers, permettant de facturer les besoins de base (hygiène, boisson) sont à très bas coût, tandis que les besoins de confort (nettoyage de voiture, piscine, arrosage…) sont bien plus onéreux.

La consommation directe d’eau par habitant en France oscille aujourd’hui entre 150 litres par jour et par personne… Arrosage non compris.

Tout compris, un système de récupération d’eau de pluie extérieur vous demandera un budget total de 200 à 400 euros environ.
Le prix du bac est le principal composant de ce budget, ensuite il y a un peu de tuyauterie.

Cher ou pas cher, cela dépend de chacun, mais c’est souvent un bon investissement car vous économiserez beaucoup en arrosage.

Il est idiot d’utiliser de l’eau potable pour arroser un jardin !

L’eau du réseau potable en France est de très bonne qualité. Elle subit les traitements adéquats dans les stations de retraitement, des contrôles de qualité…
Pourquoi utiliser de l’eau potable pour les toilettes ? Pour arroser le jardin ? Pour nettoyez la voiture ou la cour ? L’eau de pluie, non potable, conviendrait très bien pour ces usages.

Économiser l’eau permet donc de limiter l’usage des nappes phréatiques, de limiter les volumes d’eaux sales à traiter et les volumes de déchets de stations d’épuration (boues) dont l’élimination est problématique.

En outre, l’eau de pluie est moins calcaire que l’eau du robinet. Dans un lave-linge, cela donne à la lessive un pouvoir lavant supérieur, ce qui permet d’en diminuer les doses ; les adoucissants et anti-calcaires sont alors inutiles.

Comment fonctionne un récupérateur d’eau de pluie ?

Il ne suffit pas de poser un tonneau au milieu du jardin et d’attendre qu’il se remplisse !
Vous pouvez bien sûr faire cela, mais vous ne récolterez pas beaucoup d’eau, subirez une évaporation rapide et aurez beaucoup de feuilles et détritus !

Voici comment se passe la collecte de l’eau de pluie avec un réservoir extérieur :

La pluie qui tombe sur la toiture de la maison est canalisée dans des gouttières reliées à une cuve aérienne (collecteur) ou à un réservoir enterré. Éventuellement, une pompe électrique permet d’acheminer l’eau de la cuve vers la maison où elle peut alimenter les sanitaires et les appareils ménagers.

Collecteur aérien ou réservoir enterré ?

L’eau sera stockée dans un réservoir extérieur ou enterré.

Le choix dépendra de l’usage (jardin et/ou domestique), de la quantité d’eau récupérable et de la place disponible.

Si vous avez un grand jardin, optez pour un modèle enterré : l’eau sera ainsi stocké à l’abri de la chaleur et de toute contamination bactériologique.

Bac collecteur d’eau de pluie extérieur

  • C’est la solution la plus simple et la plus rapide. L’eau descend de la gouttière, puis est filtrée avant d’être stockée dans le collecteur, afin d’empêcher les feuilles, insectes, branches et autres salissures de souiller l’eau et de former une vase au fond de la cuve. 80 à 90% de l’eau de pluie est ainsi récupérée.
  • Les collecteurs extérieurs sont faciles à installer et à nettoyer
  • Idéalement, il doit être placé à l’ombre

Vous avez alors besoin d’un filtre comme ceci :

Capt'eau Récupérateur d'eau de Pluie Rectangulaire
  • Le collecteur pour Conduit rectangulaire est adapté au conduit standard (90 % du marché) section 60 x 80m/m
  • Contenu: 1 bride + 1 écope avec son robinet + 1 coude de sortie 90° + 1 scie cloche + 4 vis autoforeuses + 1 joint mousse + 1 kit de raccordement à la réserve
  • L'écope fait 60 x 70 soit 5 m/m de vide de chaque côté du conduit ceci afin d'éviter le débordement au toit en cas de fortes pluies - Type Orage
Boutté CGG Collecteur de gouttiere dn ø80-100 gris,
  • Utilisation : liquides (interdit pour le gaz)
  • Pression 7 bar

Réservoir enterré

  • L’eau arrive du toit, puis passe par un filtre installé au niveau du sol, à la base de la gouttière. C’est une grille amovible facile à nettoyez qui garde l’entrée du raccordement.
  • Il faut prévoir de place pour la fouille de la cuve, les linéaires de raccordement et leurs coudes (tranchée)
  • Il est impossible de garer une voiture ou de planter un arbre au-dessus de la cuve, cette solution consomme une partie de la superficie du jardin. Elle est à privilégier si vous avez un grand jardin !
  • Une fois la cuve est pleine, le surplus est évacué par le réseau d’eaux pluviales via le trop-plein de débordement.

Quel volume pour quelle surface de toiture ?

Le volume que vous récupérerez dépend de la surface de votre toit. Voici quelques ordres de grandeur :

Surface de la toitureVolume de la cuveUsage possible
40 m²200 – 500 litres (selon la pluviométrie de votre région)petit arrosage (<50 m²)
80 m²500 à 1500 litresarrosage (50 m²)
100 m²1500 à 3000 litresarrosage > 50m² et lavage éventuel de voiture
150 m²au moins 3000 litrestout est possible !

Quelques précautions et obligations

  • L’usage de l’eau de pluie est limité à l’arrosage, au lavage des sols, aux WC et au lave-linge
  • L’eau de pluie doit être récupérée en aval de toitures non accessibles, sans amiante-ciment ni plomb
  • L’entretien annuel de la cuve est obligatoire. Vous pouvez le faire vous-même ou souscrire un contrat d’entretien annuel avec un spécialiste
  • Si l’eau de pluie utilisée est rejetée dans le réseau d’assainissement collectif,  vous devez effectuer une déclaration en mairie et compter le volume rejeté
  • Vous devez mentionner « eau non potable » à côté de chaque bac et de point de soutirage d’eau de pluie

Si vous arrosez votre jardin à l’eau potable, votre récupérateur d’eau de pluie sera sans doute remboursé en une année : profitez-en dès maintenant et faites des économies !

Récapitulatif : ma sélection de récupérateurs d’eau de pluie, de 340 à 1000 litres

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *