Gravure ancienne présentant un homme dans un hamac

Hamac, amaque, hammac et amache : étymologie et orthographe !

D’où vient le mot hamac ?

Pour le savoir, il est intéressant se regarder comment on dit hamac dans d’autres langues.

  • en anglais : hammock
  • en allemand : Hängematte (littéralement : natte suspendue)
  • en espagnol : hamaca
  • en portugais : maca
  • en italien : amaca
  • en néérlandais : hangmat ou hamgmak

On constate qu’il y a deux camps. Ceux qui prononcent peu ou prou « hamac », et ceux qui utilisent un mot composé (l’allemand et le néérlandais).

Il serait tentant de s’arrêter là et que dire que le mot « hamac » vient de l’allemand, de la même manière que glockenspiel qui signifie « jeu de cloches ».

Mais l’histoire nous dit le contraire 🙂 Le hamac étant originaire d’Amérique, c’est naturellement vers l’espagnol ou le portugais qu’il faut se tourner.

Le mot espagnol hamaca viendrait plutôt de la langue guarani. Il apparaît sous la forme « Amache » dans les plus anciens écrits espagnols sur l’Amérique : le Proemio d’Oviedo, imprimé en 1525, ou dans Relation du premier voyage autour du monde par Magellan d’Antonio Pigafetta.

Le mot, utilisé dans les Caraïbes, est considéré comme « indigène » dans les écrits. À cette époque, aucun Allemand n’a mis le pied en Amérique !

Voici les premières mentions du mot « hamac » et ses dérivés dans la littérature.

Les noms sont délicieux 😀

Amache en 1533

A. Pigafetta, Rel. du Prem. Voy. autour du Monde par Magellan
et
A. Fabre, Extraict ou Recueil des Isles nouvellement trouvées en la grand mer oceane

Hamaca en 1545
J. Gohory, L’hist. de la Terre Neuve du Perù en l’Inde Occidentale

Hamacque en 1568
M. Fumée, Histoire generalle des Indes occidentales

Hamat en 1640
P. J. Bouton, Relation de l’establissement des François dep. l’an 1635 en l’isle de la Martinique

Hamac en 1659
A. Chevillard, Les Desseins de son éminence De Richelieu pour l’Amérique

L’histoire du mot hamac

On reconstitue ainsi facilement l’histoire du mot : les antillais utilisaient un mot prononcé « Amache ».

Les Espagnols l’ont transformé en hamaca, le h aspiré étant sans doute là pour éviter la confusion avec un autre mot, puis le terme s’est répandu ainsi en Europe, chacun le transposant dans son langage à sa sauce… Et les Allemands, en utilisant le mot Hängematte (littéralement : natte suspendue), ont trouvé une version qui se prononce peu ou prou comme dans les autres pays, tout en ayant un sens dans leur langue. Bravo !

Hamac, amack, amaque ou hammac ?

Quant aux graphies amaque ou hammac que l’on voit de temps en temps sur internet, elles sont incorrectes en français comme dans toute autre langue.

En français, on écrit : un hamac, des hamacs 🙂

Si la thématique du hamac vous intéresse, les articles de la barre latérale vont vous plaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *