Vie frugale, Ă©cologique et Ă©conomique

Le Street Art Ă  Paris 13 : une balade culturelle sympa (et gratuite !)

Article mis à jour le

AmĂ©liorer la qualitĂ© de vie dans une ville ce n’est pas forcĂ©ment la verdir. Ă€ Paris, l’une des villes les plus denses du monde (merci le pĂ©riphĂ©rique), il y aura forcĂ©ment des immeubles. On ne peut pas les raser pour faire des pâturages bucoliques, ces immeubles sont lĂ  pour rester. Alors autant qu’ils soient jolis.

Si je vous dis Street Art, ça vous parle ?

Vous connaissez sans doute (au moins de nom) Bansky, Keith Harring, Ben, Miss Tik…

Vous avez peut-ĂŞtre dĂ©jĂ  vu certaines de leurs Ĺ“uvres… parfois mĂŞme sans le savoir. Ce n’est pas forcĂ©ment ma passion (surtout que Ben, bon… voilĂ  quoi), mais j’apprĂ©cie l’idĂ©e d’utiliser les lieux publics pour diffuser des crĂ©ations artistiques.

Le street art, c’est un art nĂ© dans les annĂ©es 60. C’est sans doute l’art plastique le plus spectaculaire (avec le Land Art) : quel autre artiste peut utiliser une toile de centaine de mètres carrĂ©s ? Et il est aussi gratuit : il s’offre au public, parfois par surprise. Il est parfois très minimal (les pochoirs de Miss Tik, les space invaders) et parfois monumental.

Le street art Ă  Paris

En Europe, c’est Berlin la capitale du Street Art. Mais Paris compte bien s’imposer dans le jeu. Vous avez peut-ĂŞtre remarquĂ© quelques fresques gĂ©antes le long de la partie aĂ©rienne de la ligne 6 du mĂ©tro parisien, le long du boulevard Vincent Auriol…

Depuis 4 ans, ce sont plus de 30 Ĺ“uvres monumentales qui sont exposĂ©es dans une galerie Ă  ciel ouvert, avec la bĂ©nĂ©diction de la mairie de Paris, bien dĂ©cidĂ©e Ă  faire du 13e arrondissent un quartier touristique. Et oui, le 13e ce n’est pas que le Chinatown parisien avec Tang Frères et Paris Store !

La balade street art, c’est une activitĂ© gratuite, frugale, en solo, Ă  deux, Ă  plusieurs, propice Ă  la photo… Pas de raison de passer Ă  cĂ´tĂ© !

Et puisque c’est un art à part entière, avec ses artistes, ses groupes, ses courants, ses écoles, il y a même des guides touristiques et médiateurs culturels pour visiter cette galerie accompagné, de la place d’Italie jusqu’aux rives de la Seine.

Une visite guidĂ©e « street art » dans le 13e, c’est l’occasion de mieux comprendre les artistes, les groupes et Ĺ“uvres devant lesquelles vous passez peut-ĂŞtre tous les jours !

Un musée 100% dédié au street art.

Enfin, sur la même rive (gauche) mais un peu plus à l’ouest (Invalides), vous pouvez poursuivre votre visite en plein air par le musée Fluctuart, le premier musée parisien dédié au street art. Ouvert depuis l’été 2019 et installé dans une péniche, il comporte une expo permanente installée sur des grands panneaux où l’on retrouvera des œuvres classiques des grands noms : Keith Haring, Bansky, JR… et des expos temporaires.

Ce musée, c’est aussi l’occasion de découvrir des formes d’art urbain moins connues.

Selon les experts du domaine (qui fait même l’objet d’un bouquin de la collection Que Sais-je !), l’art urbain, intègre aussi le graffiti et ses sous-catégories (tags, blazes, lettrages…) ainsi que les différents formats « plastiques » : outre la peinture, comme sur les fresques sur les bâtiments, il y a aussi le pochoir, le collage, la sculpture…

Si comme moi vous ĂŞtes un peu rĂ©fractaires, c’est une bonne occasion de mieux comprendre la dĂ©marche derrières ces Ĺ“uvres, et le choix des sujets traitĂ©s (souvent des sujets « chauds » et politiques qui interrogent et font rĂ©flĂ©chir). C’est aussi un moyen de discuter de la frontière entre dĂ©gradation et art.

Bref, en visite guidĂ©e, en musĂ©e ou simplement en flânant, le boulevard Vincent Auriol, c’est une balade gratuite Ă  faire. Avec une pause restauration ou goĂ»ter dans un des nombreux restos asiatiques bien sĂ»r 🙂

Quand les architectes froncent les sourcils

La marie de Paris veut pousser l’art urbain à Paris… mais elle n’est pas décisionnaire sur tous les points. Même si elle possède certains immeubles, il faut l’accord des architectes pour qu’un artiste puisse créer une fresque (dans le cadre légal d’une commande).

RĂ©cemment, l’architecte de deux immeubles de logements sociaux a obtenu que la justice bloque la crĂ©ation de l’extension du parcours urbain qui traverse le 13e arrondissent. En cause : le respect de son Ĺ“uvre. L’architecture aussi est un art…

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *