Vie frugale, Ă©cologique et Ă©conomique

Acheter des livres d’occasion : mon avis sur Livrenpoche.com

OĂą acheter des livres d’occasion ?

Ma quête secrète

Je vais vous faire une confession. Je suis collectionneur de bouquins, ou plutĂ´t d’un certain type de livres, bien particuliers. Je ne rentre pas dans les dĂ©tails mais je chercher Ă  acquĂ©rir petit Ă  petit toute une sĂ©rie publiĂ©e dans les annĂ©es 80. Évidemment, ils ne sont plus Ă©ditĂ©s, je veux les anciennes Ă©ditions, et l’occasion est mon seul salut. Il m’en manque encore une cinquantaine !

Les bouquinistes « physiques »

J’aime fouiner chez les bouquinistes. DĂ©jĂ  parce que c’est une ambiance particulière, oĂą se mĂŞlent très vieux bouquins curieux et livres rĂ©cents. Mais je ne trouve pas forcĂ©ment ce que je cherche et si je veux rĂ©unir toute la collection, il faut Ă©largir mon terrain de chasse. Malheureusement, les bouquinistes sont rares lĂ  oĂą je vis, et mĂŞme Ă  Paris, avec les difficultĂ©s de Gibert Joseph et de Boulimier, c’est une espèce en voie de disparition.

Les ebay et autres places de marchĂ© d’occasion

Alors il y a les sites de vente en ligne, me direz-vous. Oui, on peut acheter des livres d’occasion sur ebay, leboncoin, momox, amazon, rakuten… et bien d’autres.

Cela pose deux problèmes selon moi.

Le premier, c’est que les grosses places de marchĂ© (amazon, rakuten) sont des usines, on ne fait pas vivre de petit commerce avec.

Le second souci, c’est les frais de port : si l’on se dĂ©tourne de ces plateformes pour acheter Ă  un particulier, les frais font rapidement le prix du bouquin, et il y a rarement la possibilitĂ© de mutualiser car un mĂŞme vendeur n’a pas forcĂ©ment plusieurs objets qui nous intĂ©ressent.

Un dernier problème, c’est les spĂ©culateurs qui, sachant qu’ils s’adressent Ă  des collectionneurs, font grimper les prix avec des fausses transactions, de manière Ă  croire que 75 euros pour un livre de poche est un prix « normal » du fait de la raretĂ©.

Heureusement, j’ai rĂ©cemment dĂ©couvert EmmaĂĽs Label, que l’on peut dĂ©crire comme le « leboncoin » des EmmaĂĽs de France, chaque boutique mettant en vente son stock. C’est bien, avec toutefois le bĂ©mol que pour amortir les frais de port il faut acheter ses livres dans la mĂŞme boutique (logique, c’est eux qui envoient…). Mais Ă  part ça, j’adore et j’ai dĂ©jĂ  passĂ© des commandes (j’ai mĂŞme Ă©crit un article dĂ©diĂ©).

Mais j’ai aussi trouvĂ© livrenpoche, qui est mon coup de cĹ“ur actuellement. Je veux vous en parler.

Livrenpoche, le site de vente en ligne de la SCIC Book Hemisphères

Livrenpoche.com c’est un site de vente de livres d’occasion qui existe depuis près de 20 ans ! Vous y trouverez un grand catalogue (300 000 livres d’occasion, dont des BD, magazines, etc.) Ă  des prix très corrects, des frais de port gratuit Ă  partir de 20 euros… mais avant d’entrer dans les dĂ©tails, laissez-moi vous prĂ©senter qui ils sont car c’est important.

Livrenpoche est dĂ©sormais un service de la SCIC Book Hemisphères. C’est une SCIC (SociĂ©tĂ© CoopĂ©rative d’IntĂ©rĂŞt Collectif) et Entreprise d’Insertion, Ă  but non lucratif. Cela signifie qu’ils n’ont pas d’actionnaires mais des sociĂ©taires, qu’ils ne cherchent pas le profit, que les bĂ©nĂ©fices sont rĂ©investis dans l’activitĂ©, et que le critère de succès pour eux n’est pas le bĂ©nĂ©fice mais l’insertion des personnes Ă©loignĂ©es de l’emploi.

Chaque mois, ils collectent près de 45 000 livres « dormants » et les trient. Ceux qui ont du potentiel sont revendus ou exploités pour la décoration. Les autres sont recyclés en pâte à papier et boîtes à œufs.

Je ne sais pas pour vous, mais entre acheter sur Momox ou Ă  un vendeur tiers qui se fera piquer sa marge par Amazon et une SCIC comme Book Hemisphères, je prends le deuxième sans hĂ©siter… et mĂŞme si ça revient quelques centimes plus cher (spoiler : et en rĂ©alitĂ©, ça ne coĂ»te pas plus cher, loin de lĂ ).

Acheter chez Livrenpoche / Book Hemisphères, c’est donc faire tourner une librairie en ligne bretonne (situĂ©e Ă  Kervignac) spĂ©cialisĂ©e dans l’occasion qui emploie des personnes pour collecter les bouquins, les trier, gĂ©rer le site internet, faire les envois…

En pratique, ils vendent aussi sur EmmaĂĽs Label en tant que vendeur tiers (c’est comme ça que je les ai connus).

Maintenant que les prĂ©sentations sont faites, passons au site en lui-mĂŞme et Ă  ce qu’il vous propose pour acheter les livres.

Un beau catalogue Ă  prix mini

Livrenpoche annonce 300 000 livres en stock. En fait, l’offre est plus large avec :

  • Livres de poche Ă©videmment, brochĂ©s, beaux-livres…
  • Livres en VO : Anglais, Allemand, Espagnol, Italien et dictionnaires de langues
  • Revues (MĂ©tal Hurlant, GĂ©o, National Geographic, mais aussi des vieilles revues des annĂ©es 60 comme Galaxie, revue de SF…)
  • Bandes dessinĂ©es et Mangas Ă©videmment
  • DVD

Et tous les livres sont chez eux : le seul intermĂ©diaire entre vous et leur entrepĂ´t sera le transporteur. Ici, pas de dropshipping ou d’arbitrage de plateforme (mettre en vente Ă  prix Ă©levĂ© un livre qu’on ne possède pas, et se dire qu’on pourra toujours le commandera moins cher chez un collègue si on a de la demande, et au pire annuler l’achat du client).

Ils vendent aussi dans leur boutique physique et dans des braderies itinérantes avec une sélection de livres à vendre.

Une expérience client plutôt bonne

Voici comment ça se passe l’achat sur Livrenpoche.

La navigation sur le site

La recherche de livres se fait selon deux moyens :

  • Un moteur de recherche pour rechercher par titre, auteur, collection, ISBN
  • une navigation par catĂ©gories

Les deux peuvent se combiner : on peut par exemple chercher un mot-clĂ© qui doit ĂŞtre prĂ©sent dans le titre, puis filtrer pour n’avoir que les guides de voyage par exemple, ou un auteur particulier.

Petit truc sympathique, le site permet aussi de voir sur une même page le stock de livres selon différents axes :

  • les derniers livres ajoutĂ©s
  • les dernières sorties
  • les bonnes affaires (livres Ă  moins de 2 €, moins de 1 €…)
  • le dĂ©stockage, les promos
  • les sĂ©ries « pour collectionneurs »

Bref, la navigation est agrĂ©able et efficace. La seule chose qui manque, c’est un système d’alertes pour recevoir un mail quand un livre correspondant aux critères arrive dans le stock. Sur ce point, avantage EmmaĂĽs.

L’Ă©tat des livres d’occasion

Puisqu’il s’agit de livres d’occasion, on s’intĂ©resse naturellement Ă  leur Ă©tat. Pour voir l’Ă©tat d’un livre, inutile d’aller sur sa fiche, il suffit de passer la souris sur le petit symbole prĂ©sent sur l’image de couverture, et un petit texte apparaĂ®t avec ce qu’il faut savoir (par exemple : « Bande dessinĂ©e – Occasion – Grand Format – Bon Ă©tat – 4e de couv tachĂ©e »).

La catĂ©gorisation des Ă©tats est pertinente (et c’est important pour de l’occasion), et je n’ai pas eu de mauvaise surprise entre ce qui Ă©tant indiquĂ© et la rĂ©alitĂ©. On a 5 catĂ©gories pour les livres :

  • Comme neuf
  • Très bon Ă©tat
  • Bon Ă©tat
  • État correct
  • État acceptable

Les Ă©tats « Correct » et « Acceptable » sont presque toujours accompagnĂ©s de mentions qui prĂ©cisent la nature des dommages : pliures, annotations, collage qui se dĂ©fait… Bref, on sait oĂą l’on va. Acceptable est le dernier niveau de qualitĂ©, en-dessous les livres se retrouvent vendus « au kilo » (j’en parle plus bas).

Enfin, on peut aussi commander pour son entreprise (y compris des livres au kilo « pour décorer » ou pour faire une installation artistique par exemple) et acheter des chèques cadeaux à offrir pour un cadeau frugal.

Le service client est joignable par téléphone.

Commande, frais de port…

CĂ´tĂ© commandes, le site n’a rien Ă  envier aux grands commerçants :

  • la livraison est gratuite Ă  partir de 20 € d’achat en France mĂ©tropolitaine
  • il y a rĂ©gulièrement des pĂ©riodes de promo pour payer encore moins cher (exemple : au moment oĂą j’Ă©cris, c’est -15% dès 3 livres achetĂ©s)
  • les modes de paiement sont vastes : CB, virement, Paypal, chèque.
  • une fois la commande passĂ©e, on a un bon suivi, on sait quand c’est pris en charge, quand c’est envoyĂ©, puis on a un numĂ©ro de suivi.
  • la livraison se fait via Mondial Relay ou La Poste (au choix du client), donc le colis sera livrĂ© soit en point-relais soit Ă  domicile

Pour pinailler un petit peu, j’aurais aimĂ© la possibilitĂ© de faire des Listes (type wishlist) sans forcĂ©ment ajouter au panier.

Un programme de fidélité qui vous rendra accro

Livrenpoche a bien compris que le marchĂ© du livre d’occasion Ă©tant concurrentiel et veut rendre ses clients accros au site avec :

  • des points fidĂ©litĂ© qui permettent une rĂ©duction immĂ©diate sans minimum (dès l’inscription, vous recevez des points que vous pouvez utiliser sur votre premier achat ou accumuler pour plus tard)
  • un programme de parrainage qui offre une rĂ©duction immĂ©diate Ă  la personne parrainĂ©e et au parrain (et je peux vous parrainer)
  • un programme d’affiliation pour les webmasters, qui leur permet de toucher une commission si les clients passent pas leur intermĂ©diaire (disclaimer : j’ai postulĂ© pour faire partie de ce programme).

Comment souvenir Livrenpoche ?

Achetez chez eux

C’est Ă©videmment le plus simple ! Fouillez, il y a forcĂ©ment quelque chose qui vous intĂ©resse : livre, revue, BD, DVD….

Les prix aussi compĂ©titifs, voire meilleurs qu’Amazon pour ce qui est de l’occasion (surtout quand on intègre les frais de livraison gratuits Ă  partir de 20 euros).

Si vous ĂŞtes professionnel, vous pouvez avoir des prix particuliers. Et une facture Ă©videmment.

Parlez d’eux

Je vous invite, notamment si vous avez un site, Ă  rejoindre leur programme de parrainage ou d’affiliation.

Donnez des livres

Compte tenu de la logistique propre au livres (lourd, faible valeur unitaire…), Livrenpoche / Book Hemisphere ne collecte que dans le Morbihan. Vous pouvez soit leur apporter vos livres, soit les dĂ©poser dans un point de collecte dĂ©diĂ© (« BoĂ®tes Ă  culture ») qui leur remettra les livres, revues et DVD. Enfin, pour des gros volumes, ils peuvent se dĂ©placer.

Devenez sociétaire

Pour 100 euros, vous (ou votre entreprise) pouvez devenir sociétaire de Book Hemisphere.

Utilisez Lilo plutĂ´t que Google pour soutenir Book Hemisphere

Oui, faire vos recherches web avec Lilo plutĂ´t que Google peut aussi soutenir Book Hemispheres !

Lilo est un moteur de recherche solidaire (voir mon article sur les moteurs de recherche écolo) qui reverse ses gains publicitaires à des projets. En installant lilo pour Firefox avec ce lien vous soutenez Book Hemisphere à chaque recherche internet que vous ferez. Lilo reverse environ 100 € par mois à Book Hemisphere.


Maintenant on fait quoi ?

  • Je vous parraine pour vous faire gagner 50 points fidĂ©litĂ© ? Entrez simplement votre mail sur la page contact et je me charge du reste.

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *