Vers pour lombricompostage (et pas lombrics !)

Dans votre composteur, ne confondez pas lombrics et vers de compostage !

Vers de terre ou lombric ?

Quels vers pour le lombricompostage ?

Il existe deux types de vers dans la nature.

Les vers fouisseurs : les lombrics

Les lombrics sont des vers fouisseurs, ou laboureurs. Ils sont plutôt grands, gros et robustes. Ils creusent la terre, font des galeries.

Le plus répandu est le lombric (Lombricus territris), qui appartient à la famille des anéciques. Il mesure 30 cm en moyenne, mais peut atteindre 1 mètres ! Il peut vivre jusqu’à 7 ans, et ne fait que quelques petits par an.

Le rôle écologique du lombric est d’aérer la terre. Ses déjections sont fertiles mais il les dépose en surface. Ce sont eux que vous trouvez en bêchant votre jardin. Inutile de partir à la récolte dans votre jardin, bêche à la main, il ne vous sera d’aucune utilité en lombricompostage et sera particulièrement tenté de s’enfuir !

Les composteurs : les vers de compost

On trouve aussi d’autres vers, qui ne sont pas des lombrics. Ce sont des composteurs, ou digesteurs, ou décomposeurs. Ils recyclent la matière organique. Ils sont plus petits, plus fins, et plus voraces que les lombrics !

Ils appartiennent à la famille des épigés. Ils mesurent de 5 à 10 centimètres, vivent 2 à 3 ans et pondent des centaines d’œufs par an… chaque œuf pouvant contenir plusieurs petits !

Ils ne vont pas dans les profondeurs, ils préfèrent la surface des tas de compost et de matières en décomposition. Leurs galeries sont plutôt horizontales, ce qui permet à d’autres espèces de contribuer à la décomposition. Vous les trouvez dans la nature sur la litière des forêts, mais (nous le verrons plus tard), ce n’est pas le moyen de récolte le plus simple…

Le compost est formé de ce que l’on appelle les turricules : les déchets non digérés, rendus à la nature. Ils se composent de terre enrichie de matière organique. Les deux tiennent ensemble par l’adhérence d’une collée formée par la «gomme» que produisent des bactéries microscopiques très actives au cours du trajet dans l’appareil digestif des vers.

Au sein de la famille des épigés, trois espèces nous intéressent :

  • Eisenia fetida / Eisenia foetida (vers de fumier, vers tigrés, vers rouges). Rouges violacés, ils portent des anneaux tirant sur le jaune. Ils mesurent entre 6 et 9 cm
  • Eisenia andreï (ou vers rouges de Californie). Rouge foncé, ils mesurent entre 5 et 8 cm
  • Eisenia hortensis (Dendrobaena veneta). Moins utilisés, il ont un corps rosé parcourus d’anneaux crème. Ils sont moins performants que les deux espèces précédentes, ils se reproduisent plus lentement, mais résistent mieux au froid. Ils ont besoin de beaucoup d’humidité.

Lombricompostage ou vermicompostage ?

Puisqu’on utilise des vers de compost et non des lombrics, on devrait parler de vermicompostage plutôt que de lombricompostage !

J’en profite pour vous signaler que cet article fait partie d’un dossier sur le lombricompostage en 3 parties.
Vous êtes actuellement sur l’article dédié aux vers.
En complément, vous pouvez lire mon article plus généraliste sur le lombricompostage, ou le guide de choix d’un lombricomposteur !

Comment prendre soin de ses vers de compost

Alimentation

J’ai déjà discuté de l’alimentation des vers de compost dans l’article sur le lombricompostage (paragraphe « que mettre dans le lombricomposteur« ).

S’il faut résumer en quelques mots, vous devez considérer que vos vers sont vegan, qu’ils détestent les agrumes et les alliacées (oignon, ail) mais qui n’ont rien compte des morceaux de carton ou de papier pour accompagner leurs légumes.

Ils peuvent jeûner 2 à 3 semaines sans problème. Au-delà, vous aurez des pertes, mais la population se reconstitue naturellement.

Température

Ils se satisfont très bien de la température ambiante d’une maison ou d’un appartement :

  • Au-dessus de 35 degrés : mort
  • Entre 25 et 35 degrés : activité ralentie
  • Entre 14 et 25 degrés : bonne santé, reproduction
  • Entre 6 et 14 degrés : activité ralentie
  • Entre 0 et 6 degrés : hibernation
  • Sous 0 degrés : mort

Attention, le soleil direct et certaines matières en décomposition (tontes de pelouse) peuvent faire monter la température !

Environnement

Bien évidemment, ils détestent le soleil et feront tout pour s’en cacher.

Ils ont également besoin d’un environnement humide, mais bien aéré : en décomposition ne signifie pas moisi !

FAQ sur la santé des vers de compostage

Au secours, mes vers cherchent à sortir !

En règle générale, les vers sont contents de rester dans le lombricomposteur.

S’ils cherchent à sortir, vérifier tout d’abord l’humidité. N’oubliez pas qu’il pleut dans la nature, mais jamais dans votre lombricomposteur : parfois une petite douche à l’aide d’un arrosoir peut faire du bien…

Si l’humidité est correcte et que les vers veulent encore de se faire la malle, c’est en général que le milieu est trop acide. Pour y remédier, il va falloir compenser l’acidité en ajoutant du produit basique : diluez 1 cuillerée de bicarbonate de soude dans un litre d’eau et asperger le compost avec cette solution.

Où trouver / où acheter des vers de compost ?

Demander à un proche qui a déjà du compost

La solution la plus simple, si vous connaissez une personne qui a un compost (ou un agriculteur), c’est de lui demander des vers. Prélevez 250 à 500g de vers avec un peu de compost, et vous pourrez démarrer ! Les agriculteurs nomment ces vers « vers de fumier », soyez prévenus 🙂

Aller sur un site de mise en relation

Le site plus2vers propose une carte qui facilite la mise en relation de donneurs et de demandeurs. Une fois que vous avez vos vers, ne soyez pas radin, inscrivez-vous et partagez à votre tour, ils se reproduisent facilement !

Acheter des vers dans le commerce / sur internet

Oui, il est possible d’acheter des vers de lombricompostage sur internet. Abusivement, beaucoup de sites parlent de « lombrics de compost » ou de « asticots de compost » mais le vrai terme, vous le savez maintenant, est « vers de compost ».

La ferme du Moutta est un revendeur réputé, 100% français, qui achemine ses vers par la Poste dans du substrat pour le double du poids (250 g de vers viennent avec 500 g de substrat), ce qui vous permet de commencer rapidement à composter. Ils vendeur sur le site ou sur Amazon (eh oui ! on peut se faire livrer des vers par La Poste !).

Lombric 250gr de vers de Compost dans 500gr de substrat de Transport
  • Garantie de recevoir des vers en bonne santé ou remboursé !
  • 250gr de lombrics pour lombricomposteur
  • Avec 500gr de litière de transport

Combien de vers pour démarrer ?

Si les vers ont un environnement adapté, ils se reproduiront. Ils sont hermaphrodites, et peuvent même se reproduire seuls !

Vous n’avez à avoir tout de suite la quantité idéale, vous pouvez commencer petit et laisser la nature faire son œuvre ensuite. Il faut compter 25 jours entre deux générations, et une population qui double à chaque génération (mais qui ne croît plus lorsque les limites liées à l’environnement sont atteintes, rassurez-vous !).

250 grammes de vers peuvent décomposer les déchets d’un foyer d’une ou deux personnes.

Crédit photo : Jacob Levine sur Flickr (CC BY-SA 2.0)

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *