Aller au contenu

Un voile d’hivernage : quand et comment le mettre ?

Voile-dhivernage.jpg

Les férus du jardinage le savent : un bon jardinier ne prend jamais de pause. En effet, après l’automne, où les feuilles tombent, vient ensuite le froid de l’hiver. De ce fait, le travail du jardinier ne finit jamais également. Après avoir libéré le jardin potager des feuilles mortes et des branches séchées d’automne, il devra maintenant préparer son jardin pour l’hiver. Il faut le reconnaître, l’hiver nuit à la survie des plantes, surtout si les précautions et les bons gestes d’entretien ne sont pas pris en amont. Parmi les travaux de protections à entreprendre dans votre plantation, pensez à y poser un voile d’hivernage. Cette protection consiste à protéger les plantes du gel et du froid en hiver. Pour vous aider à comprendre l’importance d’un voile d’hivernage pour les plantes, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette protection : à quel moment poser le voile d’hivernage et comment ? Zoom sur les réponses.

Voile d’hivernage : ce qu’il faut connaître

Si vous voulez que vos plantes, vos jeunes arbres fruitiers, vos légumes et vos fleurs survivent à l’hiver et fleurissent au printemps, sachez que vous vous devez de vous occuper consciencieusement de leur protection.

Protection des végétaux : de quelles manières procéder ?

Quelques précautions sont de mise :

  • Améliorer les abris ;
  • Couvrir les pieds des végétaux avec des paillages ;
  • Envelopper les pots de fleurs avec du papier isolant ;
  • Changer le pot de certaines plantes (ou semis) et les déplacer à l’intérieur ;
  • Installer un paravent : mettre en place un panneau en bois ou autre pour limiter l’accès du vent sur les végétaux ;
  • Poser un voile d’hivernage pour la protection des végétaux.

Voile d’hivernage : en quoi cela consiste-t-il ?

Le voile d’hivernage consiste à couvrir les végétaux par une housse ou un voile en polypropylène. Le voile d’hivernage assure la protection des plantes par rapport à une baisse soudaine de température, à la venue d’un gel ou de grêle, ainsi que le vent froid.

Le polypropylène est une matière solide et légère, en plus d’être un isolant thermique. Pour parfaire sa fonction, le voile d’hivernage doit favoriser l’aération des plantes et la photosynthèse.

 2 jardiniers mettant un voile d’hivernage

Mais pour que le voile d’hivernage soit efficace en termes de protection, il faut savoir quand et comment le poser.

Voile d’hivernage : le moment de le poser

Pour que vos plantes, vos jeunes arbres fruitiers et vos légumes soient protégés efficacement contre le froid d’hiver et son gel, il est de rigueur de mettre un voile d’hivernage. Le meilleur moment pour mettre un voile d’hivernage dépend de chaque plante. En effet, certaines plantes sont capables de résister à une baisse de température, tandis que d’autres le sont moins. De ce fait, il est important de connaître la nature de chaque plante. Toutefois, pour assurer la santé de vos plantes, vous pouvez mettre la toile d’hivernage dès que les degrés de température baissent.

Certains jardiniers choisissent d’attendre que l’hiver soit à son summum pour poser le voile d’hivernage, sachez que certaines plantes doivent être protégées bien avant si vous voulez qu’elles survivent.

Voile d’hivernage : le processus à suivre pour la pose

Sachez que dans un jardin, vous pouvez trouver une partie où le sol est chaud, tandis qu’à d’autres endroits, la terre est froide et humide. Avant de suivre les étapes de pose, quelques points concernant le voile d’hivernage sont encore à citer :

  • La dimension du voile d’hivernage à choisir suivant la taille de la plante en pot ;
  • L’épaisseur de la toile en polypropylène, qui se mesure en g/m². Sachez que plus l’épaisseur est élevée, plus la plante en pot ou en terre est à l’abri des gelées ;
  • L’ouverture de la toile se décline sous plusieurs formes : par une fermeture, par un enfilage par le haut, par des auto-adhésifs ou autres ;
  • Les options en plus comme un système de chauffage intégré ou un renforcement au niveau de la toile elle-même.

Pour choisir le voile d’hivernage idéal, les qualités suivantes sont à prendre en considération : optez pour un voile isolant, respirant et laissant la lumière pénétrer.

Afin que vos plantes et arbustes soient efficacement protégés contre le froid, le vent et le gel en hiver, il est de rigueur de suivre le processus de pose. Par exemple, pour un arbuste :

  • Enroulez la toile sur le tronc de l’arbuste ;
  • Après avoir attaché les branches, couvrez le tout par le voile d’hivernage ;
  • Si vous avez un pot en terre cuite, l’idéal est de le changer, ensuite, pensez à protéger le pot par un voile également.

Dès que le froid de l’hiver est passé, vous devez enlever la housse.

Quant aux pots de plantes :

  • Surélevez le pot afin qu’il ne subisse pas directement le froid provenant du sol ;
  • Débarrassez les plantes de leurs feuilles mortes ;
  • Recouvrez délicatement le haut de la fleur par le voile d’hivernage ;
  • Protégez le pied de la plante par la technique de paillage.

Vous pouvez également tout envelopper d’un voile d’hivernage. Vous devez éviter que la toile ne colle sur les feuilles de la plante, cela risque de l’endommager.

Certaines plantes résistent à la température de l’hiver, mais le vrai ennemi des plantes se trouve être le gel, le vent froid et l’humidité.

Pour finir, prenez soin de vos jeunes arbres fruitiers, vos pousses de légumes et autres végétaux. Ils affronteront mieux l’hiver grâce à un voile d’hivernage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *